Santé

Noyau

DéfinitionClassé sous :génétique , cellule , organite
Schéma d'une cellule animale typique avec ses organites : 1. Nucléole ; 2. Noyau ; 3. Ribosome ; 4. Vésicule ; 5. Réticulum endoplasmique rugueux (ou granuleux), aussi appelé ergastoplasme ; 6. Appareil de Golgi ; 7. Cytosquelette ; 8. Réticulum endoplasmique lisse ; 9. Mitochondrie ; 10. Vacuole ; 11. Cytosol ; 12. Lysosome ; 13. Centriole. © MesserWoland et Szczepan1990, Wikimedia, CC by-sa 3.0

Le noyau est un organite propre aux cellules eucaryotes.

Structure du noyau

Le noyau est une grosse structure entouré d'une double membrane, l'enveloppe nucléaire, qui le sépare du cytoplasme. Les membranes fusionnent à quelques endroits, laissant des ouvertures appelées « pores nucléaires », permettant l'échange de molécules entre le noyau et le cytoplasme.

L'enveloppe nucléaire est en continuité avec le réticulum endoplasmique granuleux, qui est donc collé au noyau.

Rôle du noyau

Le noyau contient le génome nucléaire, constitué d'ADN. L'ADN, lié à des protéines, prend deux formes, plus ou moins condensées :

  • l'euchromatine : moins compactés, les gènes peuvent être exprimés ;
  • l'hétérochromatine : plus compactés, en périphérie du noyau, les gènes sont éteints ou peu exprimés.

Le noyau est le siège principal de la synthèse d'ADN (lors de la réplication pour la division cellulaire) et d'ARN (pour la transcription).

Le noyau renferme également une structure particulière, le nucléole, lieu de la transcription des ARN ribosomiques.

Cela vous intéressera aussi