Le décollement de la rétine est favorisé par l’âge et les fortes myopies. © Yuliia, Fotolia
Santé

Décollement de la rétine

DéfinitionClassé sous :Corps humain , rétine , pathologie de la rétine

Le décollement de la rétine se traduit par un soulèvement de la rétine, la membrane qui tapisse le fond du globe oculaire. Dans la grande majorité des cas, le décollement rétinien fait suite à une déchirure dans le tissu rétinien (décollement rhegmatogène). Cette brèche permet au vitré (le liquide qui remplit l'œil) de s'infiltrer derrière la rétine causant ainsi son décollement. Il touche en particulier les personnes âgées (entre 60 et 70 ans) et les personnes très myopes, ces derniers ayant une rétine plus fine et plus fragile. Les antécédents familiaux sont également un facteur de risque important.

Causes du décollement de la rétine

Le décollement de la rétine est souvent causé par des zones de fragilité ou des lésions préexistantes dans la rétine. Il peut aussi faire suite à :

  • une opération de la cataracte ;
  • une chirurgie au laser YAG (capsulotomie) ;
  • une infection virale ou une inflammation qui vont entraîner une exsudation derrière la rétine ;
  • un traumatisme oculaire.
Le déchirement de la rétine permet au vitré de s’infiltrer derrière la sclère et de provoquer le décollement de la rétine. © Céline Deluzarche / Futura, d’après VectorMine, Fotolia

Symptômes du décollement de la rétine

Dans la grande majorité des cas, le décollement de la rétine n'affecte qu'un seul œil. Il n'est pas douloureux et ne provoque pas de rougeur de l'œil. Les symptômes précurseurs se traduisent par des troubles visuels tels que :

  • apparition d'un éclair bleuté toujours au même endroit qui persiste dans l'obscurité ou quand on ferme les yeux ;
  • apparition de points lumineux, mouches volantes, ou filaments noirs mobiles dans le champ de vision.

Lorsque le décollement est déjà avancé, il entraîne une baisse visuelle rapide ou un fort rétrécissement du champ de vision.

Traitement du décollement de la rétine

Le traitement est avant tout préventif car, en cas d'atteinte de la macula, la perte de vue est définitive. Il repose sur la détection de zones de fragilité dans la rétine telles que les palissades (un « craquèlement » du tissu rétinien), des petits trous, etc. Un examen de fond d'œil régulier est donc conseillé chez les personnes à risque. Le cas échéant, un traitement laser par photocoagulation permet de « souder » la rétine autour des lésions et empêcher ainsi le déchirement.

Lorsque le décollement est déjà là, le traitement repose sur la chirurgie pour suturer la paroi rétinienne (sclère) et la remettre en contact avec le fond de l'œil. L'obturation peut aussi se faire par voie interne en aspirant le vitré et en le remplaçant par un gaz ou de l'huile de silicone qui va pousser la rétine vers le fond.

Dans tous les cas, la récupération visuelle est difficile à prévoir et dépend du stade d'avancement du décollement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !