Les neurones forment des excroissances appelées neurites. © Alexandr Mitiuc, Adobe Stock
Santé

Neurite : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :cerveau , système nerveux , neurone

Une neurite est le prolongement cellulaire du neurone qui peut prendre deux formes au cours de sa croissance : l'axone et la dendrite. Elles permettent aux neurones d'établir des connexions avec d'autres cellules. L'axone, ou fibre nerveuse, conduit le signal électrique depuis la cellule jusqu'à la zone synaptique, tandis que la dendrite conduit le signal de la zone synaptique vers la cellule. Les neurones sont généralement très ramifiés et comportent de nombreuses neurites. L'excroissance des neurites contribue au développement cérébral en formant une architecture neuronale complexe qui permet de construire le système nerveux central et de rendre cerveau fonctionnel.

Les neurites se différencient en axones (en jaune) et dendrites (en rose). © reineg, Adobe Stock

Régulation de l’activité neuronale

L'excroissance de la neurite participe à la régulation de l'activité neuronale : lorsque le cerveau est trop « excité », le neurone retire les neurites et perd ainsi des connexions avec les autres neurones. À l'inverse, lorsque l'activité neuronale est trop faible, les neurites se développent et de nouvelles connexions se forment, ce qui entraîne une augmentation de l'activité neuronale.

Étude des neurites dans les maladies neurodégénératives

L'excroissance des neurites (caractérisation de leur nombre et de leur longueur) est couramment utilisée pour étudier le développement ou la dégénérescence neuronale. L'inhibition ou la stimulation de l'excroissance des neurites intervient notamment dans un grand nombre de troubles et de lésions du système nerveux central, comme les accidents vasculaires cérébraux, la maladie de Parkinson, la maladie d'Alzheimer et les lésions de la moelle épinière. Elle peut également être affectée par des substances chimiques neurotoxiques comme le mercure, le plomb ou l'éthanol.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Cerveau en 3D réalisé grâce à l’IRMa 3D  En utilisant le nouveau logiciel d’IRMa 3D, une animation 3D peut être créée à partir d'une image IRM. Le détail frappant de ces mouvements amplifiés animés peut aider à identifier des anomalies, telles que celles causées par des blocages de fluides rachidiens, comprenant le sang et le liquide céphalorachidien dans le cerveau. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !