Santé

Au lac du Der, la LPO suit la fin de la migration d'automne

ActualitéClassé sous :vie , lpo , Lac du Der

La migration est un phénomène complexe. Et s'il est vrai que les températures douces des dernières semaines ont retardé l'arrivée de certains oiseaux migrateurs, au lac du Der, la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) observe que ce n'est pas le cas pour toutes les espèces !

Au lac du Der, la LPO suit la fin de la migration d'automne

Au lac du Der, en Champagne-Ardenne, les températures particulièrement douces du mois de novembre se font sentir. En effet, il n'y a actuellement que peu d'oiseaux nordiques hivernants (en provenance de Scandinavie) qui sont descendus : garrots à œil d'or, cygnes chanteurs ou harles bièvres ne sont présents qu'en petit nombre.

Pourtant, un petit coup de froid début novembre avait fait arriver denombreuses grues cendrées mais aussi des oies des moissons et rieuses, des cygnes chanteurs ainsi que des garrots, harles bièvre et piettes en effectif important pour la saison. Mais attention, s'il est vrai que les espèces sujettes aux « coups de froid », comme les espèces scandinaves, ne sont pas présentes en grand nombre du fait de la douceur du mois de novembre, cela n'est pas la règle pour toutes les espèces.

Les grues, en effet, fidèles à leur horloge biologique, migrent souvent quelles que soient les températures. Ainsi, ces derniers jours, 30 000 à 40 000 grues sont descendues d'Allemagne d'après les informations du Réseau Grues France animé par la LPO Champagne-Ardenne. Une partie d'entre elles a dû s'arrêter sur le lac du Der mais les mouvements observés ces derniers jours montrent qu'elles ne s'y sont pas attardées.

Le lac du Der, site de migration continental célèbre et apprécié du grand public comme des spécialistes, est situé sur la marge méridionale de la zone d'hivernage européenne de beaucoup d'espèces de canards (garrot à œil d'or, harles bièvre et piette) venus du froid, et qui sont beaucoup moins répandus dans les autres régions françaises.

C'est un site majeur pour observer et comprendre les migrations d'oiseaux. Des bénévoles et des salariés de la LPO Champagne-Ardenne y accueillent le grand public à l'automne et au printemps.

Allain Bougrain Dubourg

Président de la LPO

Les oiseaux du lac du Der. Guide pratique de l'ornithologie.

La LPO Champagne-Ardenne vient de publier un nouveau guide des oiseaux du lac du Der et des environs, en français, anglais et néerlandais (36 pages). Il fournit des informations générales sur le site ainsi qu'une foule d'informations sur les oiseaux à observer. Les sites les plus propices à l'observation sont repérés sur une carte et une liste des 273 espèces d'oiseaux du Lac du Der permet d'identifier rapidement les espèces présentes à chaque période de l'année.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi