Santé

Un gène peut être mis en sommeil

ActualitéClassé sous :vie

-

Quatre chercheurs viennent de découvrir que l'on peut rendre "silencieux" un gène précis.
Cette découverte dénommée "interférence de l'ARN" est une véritable révolution pour le monde de la génétique.

Chaque bande colorée sur ce chromosome est un gène.

Elle ouvre des perspectives révolutionnaires pour les travaux sur les génomes végétaux, animaux et humains et laisse entrevoir un immense champ de recherche thérapeutique face à certains cancers et autres maladies infectieuses virales (comme le sida ou les hépatites par exemple).
La technique de l'interférence ARN consiste donc à neutraliser, à "mettre en sommeil" les gènes responsables d'une maladie. Pour cela, les chercheurs introduisent dans les cellules d'un être vivant des petits bouts de gène qui parviennent à en désactiver d'autres.
Une équipe de biologistes américains a réalisé l'expérience sur des cellules humaines in vitro. Les chercheurs ont ainsi montré qu'il était possible d'empêcher le développement du virus responsable du sida. Cependant, la technique n'a fonctionné que sur certaines des cellules cultivées en laboratoire.

Notre parrain, Axel Kahn, commente la découverte comme étant un "nouveau continent de la biologie". Selon lui, "Les applications thérapeutiques ne sont pas pour aujourd'hui mais il n'est pas déraisonnable de penser qu'elles pourraient être pour demain. Demain, c'est à dire dans quelques années."

Les quatres biologistes américains et britannique qui avaient commencé leur recherche en 1990 dans un massif de pétunias sont ainsi devenus les héros de cette aventure qui commence !

 Par Olivier POCH

Cela vous intéressera aussi