Santé

Grippe A : un vaccin surprise venu de Chine

ActualitéClassé sous :médecine , vaccin , gripe A(H1N1)

Un vaccin chinois, déjà au point, vient d'être autorisé à la vente dans son pays d'origine. Contrairement aux produits en cours d'étude en Occident, ce vaccin ne nécessite qu'une seule dose. L'OMS a eu connaissance d'un test clinique sur 1.600 personnes mais il manque les traces d'études indépendantes.

Le premier vaccin contre la grippe A(H1N1) vient d'être présenté en Chine et a déjà obtenu, dans ce pays, son autorisation de mise sur le marché. © Zsolt Biczò/Fotolia

Le 31 août dernier, le laboratoire chinois Sinovac annonçait avoir mis au point un vaccin contre la grippe A (H1N1) à dose unique. Ce vaccin - Panflu.1 - aurait même reçu son Autorisation de mise sur le Marché (AMM) par l'APAR, l'autorité chinoise compétente, dès le 3 septembre ! Le hic, c'est qu'aucune étude indépendante ne semble avoir été menée sur ce produit hors du territoire chinois.

« Nous avons simplement assisté à la fin du mois d'août, à une réunion organisée par l'Autorité de surveillance et de contrôle de l'alimentation et des médicaments (SFDA) à Pékin. Nous avons pris connaissance des résultats d'une étude chinoise » nous a confirmé une source proche de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Cette étude reprend une série de tests cliniques qui ont concerné 1.614 sujets de 3 à 60 ans, et qui se sont achevés le 17 août à Beijing. « Notre vaccin contre la grippe H1N1 a produit une bonne immunité après la première dose, précise le fabricant dans un communiqué. Les effets secondaires ont été modérés et éphémères. Le plus souvent une douleur au site d'injection. »

Sept millions de doses bientôt disponibles en Chine

Panflu.1 serait ainsi le premier vaccin contre H1N1 à dose unique, contrairement à la majorité de ceux produits par les géants occidentaux de l'industrie pharmaceutique, qui, en effet, travaillent sur des vaccins à deux doses.

Sans attendre, « le ministère chinois de l'Information et de la Technologie a commandé 3,3 millions de doses à Sinovac » indique l'agence officielle Xinhua. Une seconde commande de 4,4 millions de doses a également été passée à Hualan, un autre grand laboratoire chinois qui devrait achever ses derniers essais cliniques vers la mi-septembre.

Cette société avait lancé ses essais cliniques le 22 juillet dernier. Plus de 2.000 personnes y avaient participé à Taizhou, dans la province du Jiangsu à l'est du pays. Au total donc, « 7,3 millions de doses devraient être disponibles pour le premier octobre »... autrement dit pour le soixantième anniversaire de la proclamation de la République populaire de Chine.

Cela vous intéressera aussi