Certaines personnes vaccinées peuvent faire une forme grave de la maladie. © Georgiy, Adobe Stock
Santé

Vaccinés et pourtant hospitalisés à cause de la Covid-19 : quels sont leurs profils ?

ActualitéClassé sous :Coronavirus , vaccin anti-Covid , coronavirus

« La vaccination prévient les formes graves de la maladie à Covid-19. » Oui, pourtant certains sont vaccinés et font tout de même une forme grave. Quel est le profil de ces patients-là ? Parmi les vaccinés, quels sont les facteurs de risque d'être hospitalisé voire de décéder d'une infection au SARS-CoV-2 ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Covid-19 : combien de temps dure l’immunité ?  La quantité d'anticorps chez les patients infectés au SARS-CoV-2 est terriblement variable au fil du temps et selon les personnes. © Futura 

Les facteurs de risque de faire une forme grave de la maladie à Covid-19 chez les personnes non vaccinées sont clairement identifiés. Il s'agit de l'âge, de l'obésité, du diabète, de la trisomie 21, du retard mental, d'une greffe rénale ou pulmonaire, de l'insuffisance rénale chronique terminale, ou du cancer du poumon. La vaccination est efficace pour prévenir les formes sévères, même face au variant Omicron. Néanmoins, certains patients ayant un schéma vaccinal complet se retrouvent intubés en réanimation. Quel est le profil de ces patients ? Les facteurs de risque sont-ils identiques chez les vaccinés et chez les non-vaccinés ? Une étude EPI-Phare portant sur 28 millions de personnes s'est penchée sur la question.

Une étude portant sur 28 millions de vaccinés

EPI-Phare est un groupement d'intérêt scientifique créé en 2018. Il réalise de manière indépendante des études de pharmaco-épidémiologie afin d'éclairer le gouvernement dans sa politique sanitaire. EPI-Phare utilise le Système national des données de santé (SNDS). Il s'agit d'une base de données anonymes contenant tous les actes, consultations, et prescriptions de médicaments remboursés de l'ensemble des Français depuis 2006. 

L'étude porte sur l'ensemble des personnes ayant un schéma vaccinal complet en France au 31 juillet 2021, soit 28 millions d'individus. Le suivi des participants a démarré deux semaines après la seconde injection (ou la première pour ceux ayant été préalablement contaminées) et s'est terminé au 31 août 2021. Les personnes ont été suivies en moyenne pendant 80 jours.

La vaccination demeure une arme efficace dans la prévention des formes graves. © Photocreo Bednarek, Adobe Stock

Facteurs de risque chez les vaccinés

Les auteurs ont pu relever 5.345 hospitalisations pour Covid-19 et 996 décès liés également à la Covid-19. Quelles étaient les caractéristiques de ces personnes totalement vaccinées ayant fait une forme grave de la maladie ?

  • Être âgé : les personnes de 85-89 ans avaient quatre fois plus de risques d'être hospitalisées et 38 fois plus de risques de décéder de l'infection au SARS-CoV-2 que les personnes de 45-54 ans.
  • Être un homme : les risques d'hospitalisation et de décès étaient respectivement 1,6 et 2 fois plus élevés chez les hommes que chez les femmes.
  • Être issu d'une commune défavorisée : les risques d'hospitalisation et de décès étaient respectivement 1,3 et 1,5 fois plus élevés chez ceux issus d'une commune défavorisée que chez ceux issus d'une commune favorisée.
  • Être atteint d'une affection chronique : l'affection chronique représentant le plus fort facteur de risque était la transplantation rénale, suivi de la transplantation du poumon.
  • Avoir un traitement au long cours par immunosuppresseurs ou par corticoïdes oraux, ce qui est le cas des personnes greffées.

Parmi les personnes totalement vaccinées et hospitalisées, seulement 10 % n'avaient aucune comorbidité. Parmi celles totalement vaccinées et décédées, seulement 2 % n'avaient aucune comorbidité. 

En conclusion, les facteurs de risque chez les personnes vaccinées sont sensiblement les mêmes que chez les personnes non vaccinées. En revanche, on retrouve beaucoup moins de personnes sans comorbidité et hospitalisées ou décédées de la Covid-19 chez les vaccinés que chez les non-vaccinés.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !