Des gencives abîmées pourraient servir de porte d'entrée au coronavirus, selon une hypothèse émise par plusieurs scientifiques. © Pixel-Shot, Adobe Stock
Santé

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire aggrave-t-elle la Covid-19 ?

ActualitéClassé sous :Coronavirus , dents , gencive

-

[EN VIDÉO] Quels sont les traitements existants contre la Covid ?  Plus de 4.500 études sont actuellement en cours pour des traitements anti-Covid. Aucun médicament miracle n'a encore été trouvé, mais il existe des pistes prometteuses. © Futura 

Selon une hypothèse émise par une équipe de scientifiques anglais, sud-africains et américains, le coronavirus pourrait atteindre les poumons en passant par la circulation sanguine à partir des gencives. Cela expliquerait pourquoi certains malades de la Covid-19 souffrent d'atteintes pulmonaires alors que d'autres non.

Des scientifiques anglais, sud-africains et américains proposent une hypothèse qui « pourrait nous aider à comprendre pourquoi certains individus développent une forme pulmonaire de la Covid-19 et d'autres non. Cela pourrait aussi changer la façon dont nous gérons le virus, en explorant des traitements pas chers ou même gratuits qui ciblent la bouche et, finalement sauvent des vies », explique Iain Chapple, professeur au Collège des sciences médicales et dentaires de l'université de Birmingham.

Avec ses collègues, il estime que le SARS-CoV-2 pourrait traverser une gencive abîmée et passer dans la circulation sanguine, voyageant ainsi jusqu'aux poumons où il infecterait les cellules pour se répliquer. Ils publient leur hypothèse dans Journal Of Oral Medicine and Dental Research.

Le voyage du coronavirus de la bouche jusqu'aux poumons selon l'hypothèse des scientifiques. © Graham Lloyd-Jones et al. Journal of Oral Medicine and Dental Research

Le coronavirus profiterait d'une gencive affaiblie

Pour formuler leur hypothèse, les scientifiques se sont basés sur plusieurs observations. La première est que le SARS-CoV-2 est présent dans la cavité buccale et peut y persister longtemps. Selon eux, les poches parodontales, l'espace qui sépare chaque dent de la gencive, seraient une cachette idéale pour le virus. Si la personne infectée a une mauvaise hygiène bucco-dentaire ou une maladie des gencives, le coronavirus pourrait profiter de ces failles pour atteindre les vaisseaux sanguins. Les personnes sujettes à ces affections de la bouche sont aussi vulnérables à la Covid-19. En effet, certaines comorbidités sont partagées par les maladies parodontales et la Covid-19, comme l'âge, le sexe masculin, le diabète ou encore les maladies cardio-vasculaires.

Une fois la barrière de la gencive franchie, le coronavirus rejoindrait la veine cave supérieure puis passerait par le côté droit du cœur et serait pompé vers l'artère pulmonaire. Arrivé dans les poumons, le virus infecterait les cellules épithéliales pulmonaires. Selon les scientifiques, cette route vasculaire expliquerait pourquoi certaines personnes infectées par le coronavirus souffrent d'atteintes pulmonaires alors que d'autres non.

L'importance d'une bonne hygiène bucco-dentaire

Si cette route existe réellement, une bonne hygiène bucco-dentaire devrait diminuer le risque que le SARS-CoV-2 l'emprunte. Des bains de bouche ont démontré leur capacité virucide in vitro. Il s'agit notamment de ceux contenant du cetylpyridinium chloride (CPC), de l'ethyl lauroyl arginate (ELA) ou encore du povidone-iodine (PVP-I). Au contraire, ceux contenant de la chlorhexidine ou de l'éthanol n'ont pas d'effet sur le virus.

« Des mesures simples, comme un brossage soigneux des dents et un brossage interdentaire pour réduire l'accumulation de plaque, ainsi que des bains de bouche spécifiques, ou même un rinçage à l'eau salée pour réduire l'inflammation gingivale, pourraient aider à diminuer la concentration du virus dans la salive et aider à atténuer le développement de maladies pulmonaires et à réduire le risque de détérioration de la Covid-19 sévère », propose Iain Chapple. D'autres études sont nécessaires pour confirmer ou infirmer ce modèle, encore à l'état d'hypothèse. 

---

Découvrez Covipod, le podcast dédié à l'actualité du coronavirus

Toutes les deux semaines, rejoignez Julie Kern, journaliste santé diplômée d'un master en infectiologie, pour un tour d'horizon des dernières actualités et des mesures adoptées pour contrer la pandémie.

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !