Un simple scan de l'œil pourrait prédire le risque de crise cardiaque. © scaliger, Fotolia
Santé

Un scan de l'œil peut prédire les risques de crise cardiaque

ActualitéClassé sous :coeur , crise cardiaque , test prédictif

Une crise cardiaque peut être fatale si elle n'est pas prise en charge très rapidement. Les symptômes ne sont pas toujours importants et les patients tardent souvent à se rendre chez un médecin. Et si un simple scan rétinien permettait de prédire à l'avance le risque de crise cardiaque des patients ? Nul doute que cela permettrait aux personnes concernées d'être plus attentives à certains signes d'alerte.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment faire un massage cardiaque ?  Si une personne fait un malaise grave devant vous et doit être réanimée, saurez-vous bien réagir ? Une vidéo de l'École de Santé de Suisse Romande montre les bons gestes à réaliser en cas d’urgence médicale. 

C'est grâce au sang circulant dans notre corps que les organes et les cellules sont approvisionnés en oxygène. Lorsque la circulation du sang est interrompue dans un organe, le cœur par exemple, les cellules sont privées d'oxygène. Celui-ci est absolument indispensable à leur fonctionnement. En son absence, elles meurent. On parle alors de crise cardiaque, aussi appelé infarctus du myocarde. Plus la privation d'oxygène dure longtemps, plus les dommages sont graves : ils peuvent entraîner la mort du patient.

Les symptômes les plus fréquents de la crise cardiaque sont les suivants : douleur thoracique, sueurs, inconfort, nausées, essoufflements et étourdissements. Si les symptômes sont intenses et apparaissent de manière soudaine chez certains patients, la crise cardiaque peut aussi être très discrète au niveau clinique : symptômes peu intenses, pas de douleur thoracique... D'où l'intérêt de pouvoir identifier à l'avance les patients les plus à risque de faire une crise cardiaque pour les sensibiliser.

Une intelligence artificielle qui interprète des scans de la rétine

Les ophtalmologues réalisent fréquemment des scans de la rétine chez leurs patients dans le cadre du diagnostic et du suivi des maladies de l'œil. Et si cet examen de routine, non invasif et non douloureux, peu coûteux, pouvait être utilisé pour prédire le risque de crise cardiaque ? Une équipe a mis au point une intelligence artificielle capable d'interpréter les scans de la rétine. Les analyses se sont focalisées sur certains marqueurs des images rétiniennes comme la densité des vaisseaux sanguins.

Des banques d'images de la rétine ont été utilisées pour entraîner l’intelligence artificielle à coter les marqueurs. Les auteurs ont ensuite analysé à posteriori les crises cardiaques survenues ou non chez chacun des patients.

Une crise cardiaque peut se manifester par une douleur thoracique. © Syda Productions, Fotolia

Quelle est l’efficacité du test prédictif ?

Les résultats sont les suivants : l'intelligence artificielle aurait été capable de détecter le risque de crise cardiaque avec une sensibilité de 74 % et une spécificité de 71 %. Pour rappel, la sensibilité correspond à la probabilité que le test soit positif lorsque le sujet est malade tandis que la spécificité correspond à la probabilité que le test soit négatif lorsque le patient n'est pas malade.

Par ailleurs, l'AUC (area under the curve) du test est de 0,80. Plus la valeur est proche de 1, plus le test est performant. Autrement dit, dans 80 % des cas, un individu ayant un fort risque de faire une crise cardiaque aura un test positif comparé à un individu n'ayant pas un fort risque de faire une crise cardiaque. Un test prédictif ou diagnostic est considéré comme « utile » si son AUC est supérieure à 0,70. La mise en place de ce test pourrait sans doute permettre de sauver des vies.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !