Le clitoris, et plus particulièrement l'orgasme féminin, pourrait être aussi essentiel à la reproduction qu'au plaisir du moment. © Piotr Marcinski, Fotolia

Santé

Le clitoris ne servirait pas qu'au plaisir féminin

ActualitéClassé sous :clitoris , Reproduction sexuelle , Orgasme

L'utilité du clitoris pourrait avoir été démasquée ! Il existait d'ores et déjà deux théories sur la fonction du clitoris, mais après analyse des différentes conséquences physiologiques de l'excitation et de l'orgasme féminins, un chercheur anglais propose une troisième hypothèse bien étayée.

Quand les hommes jouissent, ils libèrent des spermatozoïdes essentiels pour la reproduction. Quand les femmes jouissent... ce n'est que du plaisir ! Or, le clitoris est un organe entièrement dédié à l'orgasme féminin. Vraisemblablement inutile pour la reproduction, pourquoi a-t-il été sélectionné par l'évolution ? Cette question taraude les scientifiques. S'ils ne sont toujours pas d'accords, deux théories sortent du lot.

La première théorie stipule que le clitoris serait un outil très performant pour sélectionner le meilleur partenaire sexuel. Quant à la seconde, elle explique que le maître du plaisir féminin ne serait qu'une relique. En effet, lors de la formation de l'appareil génital du fœtus, les premières phases sont identiques pour les deux sexes. Autrement dit, à ce stade, l'enfant n'est pas encore fille ou garçon, l'appareil génital commence par se développer de la même façon. Par la suite, il se différencie pour correspondre soit à un clitoris soit à un pénis. Ainsi, contrairement à la pensée utilitariste qui clame que toute fonction a été sélectionnée par l'évolution pour son utilité, le clitoris pourrait simplement ne pas avoir été éliminé par cette même évolution car il ne présente aucun désavantage.

Clitoris imprimé en 3D. Sa partie visible ne comporte que le gland, mais la partie immergée de l'organe est bien plus grande. © Moraya, Adobe Stock

Le clitoris serait crucial pour les spermatozoïdes

Mais c'est sans compter sur Roy Levin, scientifique anglais, qui vient de proposer un troisième rôle à ce petit organe (pas si petit que ça d'ailleurs) dans une évaluation de ces fonctions reproductives. Il existerait autant pour le plaisir que pour la reproduction. Roy Levin pense que le clitoris pourrait servir à transporter et retenir le sperme. Mais comment diable pourrait-il faire cela ?

Quand une femme approche de l'orgasme, cela active de nombreuses zones du cerveau. En outre, l'activité cérébrale provoque des changements dans l'appareil génital. Le taux d'oxygène vaginal augmente, facilitant la mobilité des spermatozoïdes. L'acidité vaginale est partiellement neutralisée. Le corps se prépare pour la rencontre entre les spermatozoïdes et l'ovule.

On observe aussi un ballonnement qui retarde le transport du sperme (normalement hyperactif) pour lui laisser le temps d'être activé par des facteurs vaginaux, et ce jusqu'à la fin de l'excitation sexuelle. Toutes ces modifications physiques permettraient au sperme de mieux survivre et auraient une importance majeure pour le succès reproductif, selon Roy Levin.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi