Santé

Obésité : les hospitalisations d’enfants anglais ont quadruplé en 10 ans

ActualitéClassé sous :biologie , obésité , obésité infantile

Une analyse des données sur les hospitalisations en Angleterre enfonce le clou à propos du problème de l'obésité. En dix ans, le nombre d'admissions liées à cette pathologie a plus que quadruplé chez les enfants. Cette étude insiste sur un besoin de recrutement des organisations de santé publique pour lutter contre ce fléau.

L'obésité est une épidémie mondiale. Elle touche plus de deux millions de Français de moins de 18 ans. © robad0b, Flickr, cc by sa 2.0

Autrefois considérée comme un problème spécifique aux pays riches, l'obésité est une épidémie qui ne cesse de croître et frappe maintenant toutes les régions du monde. Selon l'étude ObEpi-Roche réalisée en 2012, 32,3 % des adultes français seraient en surpoids et 15 % seraient obèses.

Les enfants ne sont pas épargnés par ce mal de la vie moderne qui touche environ 3,5 % des jeunes de 3 à 17 ans en France, selon la Haute autorité de santé. L'Angleterre figure parmi les pays européens les plus atteints et compte entre 14 et 20 % d'enfants de 2 à 15 ans qui souffrent d'obésité, d'après le National Health Service (NHS).

L'asthme est l’une des nombreuses complications de l'obésité. © PNASH, Flickr, cc by nc sa 2.0

Quatre fois plus d’enfants obèses hospitalisés

Cette pathologie est d'autant plus inquiétante qu'elle peut provoquer de nombreuses complications médicales comme le diabète de type 2, l'asthme, l'apnée du sommeil et l'hypertension. Les femmes obèses présentent également un risque plus élevé de difficultés lors de la grossesse et de l'accouchement. Afin de tirer une nouvelle fois la sonnette d'alarme sur ce problème émergent, des chercheurs anglais de l'Imperial College London ont fait l'inventaire du nombre d'hospitalisations d'enfants obèses en Angleterre pendant dix ans. Leur étude est publiée dans la revue Plos One.

Les chercheurs ont récolté leurs sources dans la base de données des informations nationales d'hospitalisations anglaises. Ils ont ensuite répertorié tous les séjours à l'hôpital liés à l'obésité de jeunes âgés de 5 à 19 ans entre 2000 et 2009. Parmi ces patients, on trouve ceux qui ont été hospitalisés pour des problèmes de santé et ceux qui viennent de subir des opérations chirurgicales pour remédier à leur surpoids.

Les résultats sont loin d'être rassurants. Près des trois quarts des admissions de jeunes obèses ne sont pas dues à la maladie elle-même, mais à d'autres problèmes comme de l'asthme ou des difficultés respiratoires. D'autre part, le nombre de visites a très nettement augmenté en 10 ans. En 2009, 3.806 enfants obèses ont été reçus à l'hôpital, contre 872 en 2000, soit plus de quatre fois plus sur une dizaine d'années !

Les adolescentes plus touchées

Les admissions sont plus fréquentes chez les filles que chez les garçons. En 2009, près de 200 adolescentes obèses rencontraient des difficultés liées à leur grossesse. D'autre part, le nombre d'opérations chirurgicales bariatriques destinées à restreindre l'absorption d'aliments pour limiter la surcharge pondérale est passé de 1 en 2000 à 31 en 2009.

Cette étude apporte des chiffres clés au problème de l'obésité. Non seulement le nombre d'enfants en surpoids augmente, mais celui des hospitalisations grimpe en flèche chez les jeunes obèses.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi