Des vacances réussies en compagnie de son chien ou son chat. © alexai_tm, Fotolia

Planète

Huit conseils pour emmener son animal en vacances

Question/RéponseClassé sous :animaux , animaux de compagnie , vacances

Chaque été, 60.000 chiens, chats et autres animaux domestiques sont abandonnés. Emmener son animal en vacances n'est pourtant pas bien sorcier : ces quelques conseils vous permettront de partir en toute sérénité et d'assurer à votre compagnon à quatre pattes un séjour au poil !

Près de la moitié des propriétaires d'animaux n'envisagent pas leurs vacances sans la présence de leur compagnon à quatre pattes selon une enquête Ipsos de 2016 ; 29 % des Français choisissant même leur destination en fonction de leur compagnon, d'après une autre étude Abritel. Mais votre toutou n'apprécie pas forcement le changement autant que vous. Voici comment bien préparer son séjour pour des vacances réussies.

Voyage à l’étranger : quels documents sont exigés ?

Depuis 2004, les chiens, chats et furets doivent disposer d'un passeport pour voyager dans les pays de l'Union européenne. Ce dernier doit mentionner l'identification de l'animal (puce électronique), sa description et le nom et l'adresse du propriétaire. Ils doivent en outre être vaccinés contre la rage. Pour les pays hors UE, il convient de se renseigner auprès du consulat pour connaître les conditions d'accueil éventuelles. Attention : si vos papiers ne sont pas en règle, votre animal peut faire l'objet d'une saisie ou d'une mise en quarantaine.

Chat : faut-il l’emmener ou le laisser à la maison ?

Le chat est un animal plus « territorial » que « social », ce qui signifie qu'il est plus attaché à son lieu de vie qu'aux membres de la famille. Si votre absence n'excède pas trois jours, la meilleure solution est donc de le laisser à votre domicile en chargeant un voisin de passer une fois par jour pour le nourrir et changer sa litière. Si vous décidez malgré tout de l'emmener, emportez un jouet ou un élément familier ainsi que sa nourriture préférée pour favoriser son adaptation et réservez un espace bien à lui dans la nouvelle maison dans lequel il pourra se réfugier.

Le chat n’apprécie guère le changement : évitez de bouleverser ses habitudes. © cosma, Fotolia

Comment préparer son animal au changement ?

Votre chien ou chat a l'habitude de toujours rester à la maison ? Dans ce cas, un brusque changement peut être source d'angoisse en lui faisant perdre tous ses repères. Plusieurs mois avant le départ, préparez-le à des sorties variées et des trajets en voiture plus ou moins longs. Favorisez des promenades ludiques et donnez-lui des petites récompenses (friandises, caresses...). Ainsi, l'animal associera un départ à un moment agréable et ne rechignera pas à grimper dans la voiture.

Hébergement : quelle solution choisir ?

Gîte, location, hôtel ou camping : dans tous les cas, vérifiez que l'hébergement choisi accepte les animaux. Non seulement, cela vous garantit la bienveillance du propriétaire, mais l'endroit sera en général mieux équipé pour accueillir l'accueillir. Le nombre de locations étant plus limité (35 % des locations sur le site Gîtes de France, par exemple), il est conseillé de s'y prendre à l'avance pour avoir le choix de sa destination. Dans tous les cas, le locataire est responsable des désagréments causés par l'animal, ce qui signifie que toute détérioration matérielle sera à la charge de votre assurance responsabilité civile.

Que faire si mon chien ou mon chat est malade en voiture ?

Comme les humains, les animaux sont sensibles au mal des transports ; on estime qu'un chien sur six est sensible à ce malaise. Bien que cela soit variable selon les sujets, les troubles sont fortement accentués par l'angoisse. L'idée est donc d'abord de les habituer à prendre la voiture, surtout pour les chats qui sont moins accoutumés à être transportés. Avant le départ, donnez-lui un repas léger, installez-le dans une cage confortable et bien aérée et surtout, faites des pauses régulières dès que les premiers signes se font sentir (salivation excessive, agitation, gémissements...).

Un chien sur six serait sensible au mal des transports. © nataba, Fotolia

Comment prévenir les problèmes de santé ?

Même si votre chien ou chat a une santé de fer, la perturbation liée au changement peut entraîner des troubles digestifs ou de comportement. Si vous partez dans le sud, votre compagnon peut en outre souffrir de la chaleur. Dans la forêt, il est susceptible d'attraper des tiques, porteuses de la maladie de Lyme ou de la piroplasmose. Pensez à enrichir votre trousse à pharmacie d'anti-moustiques et anti-parasitaires. Si vous partez régulièrement en vacances avec votre animal, il est prudent de souscrire une assurance animaux qui couvrira les principales dépenses de santé en cas de pépin.

Quelles activités pratiquer avec son chien en vacances ?

Les vacances sont l'occasion de faire découvrir de nouvelles activités à votre compagnon. Si votre chien est du genre sportif, emmenez-le en randonnée en vous renseignant sur les conditions d'accès (les parcs naturels sont par exemple interdits aux chiens). Essayez des jeux d'extérieur comme le frisbee, le flyball ou l'agility, un parcours d'obstacles aménagé. Si vous avez prévu des activités aquatiques, vérifiez d'abord que votre chien aime la baignade, ce qui n'est pas le cas de toutes les races. Attention à l'eau de mer qui donne aux chiens de sévères diarrhées !

Alimentation : comment nourrir son animal en vacances ?

Si les vacanciers aiment bien découvrir des spécialistes locales, les animaux de compagnie n'apprécient eux pas forcément de voir leurs menus chamboulés. Si votre compagnon a l'habitude des croquettes, achetez-lui sa marque habituelle pour lui éviter des tracas digestifs et ajouter à son appréhension du changement. Si vous optez pour des petits plats maison, veillez à la fraîcheur des aliments et servez des petites quantités en jetant les restes de nourriture. Si les vacances sont du genre sportives, pensez à augmenter les rations en conséquence.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi