Le grizzli est un mammifère omnivore et les scientifiques estiment que leur population compte entre 30.000 et 45.000 individus à l’état sauvage. Il est considéré comme une sous-espèce de l’ours brun et est très commun aux États-Unis et au Canada. En Amérique du Nord, 70 % de leur population est abritée en Alaska. « L'été 2002 restera avec moi pour toujours. J'ai été tout simplement submergé par ce que j'ai vu cette année. Entrer dans un monde que peu de gens ont vu. Mais surtout, vivre avec des ours des choses que très peu de gens, voire aucun, n'ont jamais pu vivre… C'est un sentiment indescriptible pour moi d'être si près des ours. »© David Bittner, tous droits réservés
Planète

Incroyable face à face en Alaska : « L'ours en moi », par David Bittner

PhotoClassé sous :zoologie , Biodiversité , animaux

David Bittner est né à Berne, en Suisse, en 1977 et est maintenant un biologiste et spécialiste des ours. Depuis ses 25 ans, l'étudiant en biologie se rend autant de fois que possible en Alaska pour observer différentes espèces d'ours et documenter ses expériences en photos et vidéos. Il obtient son doctorat en 2009 à l'Université de Berne, et reçoit en 2010 un prix de la recherche environnementale bernoise pour ses travaux qui portaient sur l'évolution des espèces de corégones et la gestion de la truite.

Le 27 février est la Journée internationale pour les ours et, pour cette occasion, David Bittner partage de splendides photographies de ces fascinantes créatures.

« De la même manière qu'un ours peut reconnaître ses congénères et aussi d'autres ours, j'ai le sentiment que certains ours sont également capables de reconnaître cet animal à deux pattes qu'ils voient année après année pendant un certain temps. Le nez est la fenêtre dans un monde d'ours et de la même manière qu'un chien est capable de reconnaître un être humain même après des années sans contact, je crois que les ours sont capables de faire de même. À côté de l'odeur, je crois aussi que les bruits (je parle souvent aux ours) sont aussi importants pour un ours individuel pour la reconnaissance. La voix est de toute façon un outil très important lorsque l'on côtoie des ours. Selon votre ton, vous pouvez soit faire en sorte qu'un ours vous respecte et garde ses distances, soit vous pouvez calmer l'ours et lui démontrer que vous n'êtes pas une menace pour lui. »

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !