Planète

L’otarie à crinière

Diaporama - Planète extrême : un voyage au Pérou en 26 photos
PhotoClassé sous :géographie , photographe , Voyage
L’otarie à crinière
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'otarie à crinière donne naissance à un seul petit tous les deux ans, qu'elle allaite pendant une année complète. Durant les premières semaines le jeune émet des sons ressemblant à des bêlements. Comme tous les autres animaux vivant sur la côte occidentale sud-américaine, l'otarie à crinière dépend de la manne prodiguée par le courant froid de Humboldt. L'épisode El Niño de 1997-1998 a entraîné la mort de 100 % des bébés et de nombreux adultes qui ne trouvaient plus à s'alimenter dans les eaux chaudes de ce courant aux effets catastrophiques pour l'ensemble du monde vivant de la région. Son arrivée signifie la fin de la saison de pêche pour les humains. Le phénomène survenu à la période de Noël 1997 a été non seulement catastrophique pour la faune dépendant de la nourriture océanique, mais également pour les humains. Ses principaux prédateurs sont l'orque, le puma... et l'homme.

© Cyril Ruoso - Tous droits réservés - Reproduction interdite