Cyril Ruoso et Anne Grégoire observant une araignée nocturnenocturne du genre solifuge que l'on distingue à ses larges chélicèreschélicères dont les deux derniers articles forment une pince, et de pédipalpespédipalpes imposants.

On trouve habituellement ces arachnidesarachnides dans les régions chaudes et sèches des zones tropicales, ainsi que dans les grottes, mais certaines espècesespèces se complaisent dans les forêts humides. Contrairement aux légendes qui circulent, aussi impressionnants soient-ils, les solifuges ne prélèvent pas de gros morceaux de chair sur les humains pendant leur sommeilsommeil...

© Cyril Ruoso - Tous droits réservés - Reproduction interdite