Chez les ancêtres des gastéropodesgastéropodes, l'ordre général des choses régnait et ces animaux présentaient une symétrie, gauche - droite, classique de ce que nous connaissons.

Mais au cours de l'évolution, des espèces asymétriquesasymétriques sont apparues.

Cassure de coquille © Photo Philippe Mespoulhé

Cassure de coquille © Photo Philippe Mespoulhé

Trouvant leur origine dans les océans primitifsocéans primitifs, ces animaux possédaient des branchiesbranchies (organe de respiration aquatique) et un anusanus à leur extrémité postérieure.

Un phénomène évolutif de flexionflexion et de torsiontorsion a bouleversé les rapports topographiques des organes, amenant ainsi les branchies et anus au-dessus de la tête, le tube digestiftube digestif prenant alors une forme de U.

Achatine gros plan © Photo Philippe Mespoulhé

Achatine gros plan © Photo Philippe Mespoulhé

Ensuite, un enroulement en spirale, a permis à la partie gauche du corps de se développer au détriment de la partie droite. Cette torsion a entraîné un enroulement de la coquillecoquille, qui est devenue spiralée, spécificité majeure de ce groupe.

  • Organes en boîte...

La totalité des organes est contenue dans la coquille. L'intestin est un tube comprenant diverses glandes. Le système nerveux, le système circulatoire et le système reproducteur sont fonctionnels, résultats de ces millions d'années d'évolution.

L'achatine est adaptée à une respiration terrestre (la cavité du manteaumanteau s'est transformée en poumonpoumon). Ces gastéropodes sont dits pulmonés,caractéristique qui a donné son nom à la sous-classe auxquels ils appartiennent.