Les colosses de l'Équateur

DossierClassé sous :Volcanologie , Volcan , équateur

IRD - Suds en ligne

Ce triptyque sur les volcans fascinants est réalisé par des scientifiques de l'IRD, après ceux de l'Équateur, les volcans du Vanuatu, et du Chili...

  
DossiersLes colosses de l'Équateur
 

Quito, capitale de l'Équateur, ville de plus de deux millions habitants, est entièrement sous la menace de possibles retombées émises par le volcan Guagua Pinchincha, et partiellement sous celle des lahars du Cotopaxi, tout comme la ville de Latacunga. La zone urbaine de Cayambe est directement menacée par le volcan englacé du même nom qui la domine à l'est. De même, Baños, construite sur le flanc nord du Tungurahua, a vu des nuées ardentes arriver à deux reprises aux portes de la ville aux XVIIIe et XXe siècles.

Le volcan Tungurahua, toujours en activité. Colonne éruptive se dirigeant vers l'ouest lors de l'éruption du Tungurahua (5.023 mètres d'altitude) du 14 juillet 2006. © Vallée Arnaud, IRD

L'Équateur : pays de volcans

Pays d'Amérique du Sud, l'Équateur d'une superficie de 283.520 km2 compte une centaine de volcans. Une dizaine culmine à plus de 5.000 mètres d'altitude dont le Cotopaxi (5.897 m) au sud de la ville de Quito et le Cayambe au nord-est (5.785 m), ou encore le Chimborazo à 6.268 m et le Tungurahua à 5.023 m.

Le Guagua Pichincha, un autre volcan considéré comme très dangereux et situé à seulement une dizaine de kilomètres à l'ouest de Quito, fait l'objet d'une surveillance accrue. Il culmine à 4.776 mètres.

Dans ce dossier, nous découvrirons la beauté majestueuse des volcans équatoriens aux cimes enneigées. Endormis pour certains, sommeil agité pour d'autres, l'évolution de leur activité est surveillée en continu. Les scientifiques s'attachent à définir les signes précurseurs d'une éruption.

À lire aussi sur Futura :