Planète

Des fleurs sous la mer

Dossier - La posidonie, un miracle en Méditerranée
DossierClassé sous :Nature , plante , posidonie

La posidonie n’est pas une algue mais une plante à fleurs sous-marine de Méditerranée. Ses peuplements, qui ressemblent à des prairies, sont en réalité des forêts offrant des services sans équivalent à l’échelle de la planète. Venant du fond des âges, la posidonie a survécu aux pires cataclysmes depuis le temps des dinosaures. Résistera-t-elle à l'Homme moderne ?

  
DossiersLa posidonie, un miracle en Méditerranée
 

La posidonie, Posidonia oceanica, est constituée de rhizomes (tiges rampantes) portant des racines. Cette plante aquatique de Méditerranée est théoriquement immortelle. Ses fleurs poussent en automne et donnent des fruits au printemps. Découvrez en détail ses caractéristiques.

La posidonie édifie de vastes prairies sous-marines, que l'on nomme « herbiers », entre le voisinage de la surface et 30-40 m de profondeur. Elle est constituée par des rhizomes (rampants ou dressés) terminés par des bouquets de feuilles en lanière (environ 1 cm de large et parfois plus de 100 cm de longueur). Les rhizomes portent également des racines (figure 3.1).

Feuilles et rhizomes de la posidonie

Les feuilles vivent entre quelques mois et un peu plus d'un an ; leur chute peut se produire tout au long de l'année, avec toutefois un maximum en automne. Les feuilles mortes peuvent alors être rejetées en masse sur les plages, où elles constituent des « banquettes ».

Figure 3.1. Des rhizomes (tiges rampantes) de posidonie, portant des bouquets de feuilles, partent à la conquête d’un substrat rocheux, dans le Parc national de Port-Cros (Provence orientale). La posidonie croît lentement (10 cm/an) mais sûrement. © Sandrine Ruitton - Tous droits réservés - Reproduction interdite

La posidonie, immortelle ?

Théoriquement, un individu de posidonie est immortel : un rhizome croît et se ramifie vers l'avant et meurt à l'arrière. À Ischia (golfe de Naples), un individu de 100 m de diamètre serait âgé de plusieurs millénaires.

Figure 3.2. Une inflorescence de Posidonia oceanica, cachée au milieu des feuilles. En fait, il s’agit déjà de jeunes fruits. À Port-Cros (Provence orientale), 10 m de profondeur. © Sandrine Ruitton - Tous droits réservés - Reproduction interdite

Fleurs et fruits de la posidonie

La posidonie fleurit en automne, ce qui est inhabituel, en mer comme sur terre. Ses fleurs sont vertes, cachées sous le couvert des feuilles, de telle sorte que les rares plongeurs alors présents peuvent ne pas les remarquer (Figure 3.2).

Ses fruits sont murs au printemps ; ils ressemblent à des olives vertes, et bien des touristes s'y méprennent. Elle ne fleurit pas tous les ans (mais tous les 5-10 ans), ce qui n'est pas un problème pour elle : quand on peut vivre plusieurs millénaires, le tempo n'est pas le même que pour la plupart des espèces.

Quand elle fleurit, la floraison est massive et coordonnée sur une vaste aire géographique. Il s'agit sans doute de la stratégie dite de la « saturation du prédateur » ; les fleurs et fruits étant très appréciés par les herbivores, tout serait consommé si leur production était régulière et prévisible ; au contraire, leur production massive, coordonnée et imprévisible (pour le consommateur) empêche leur consommation totale (les prédateurs sont saturés) et permet à une partie des graines de germer.