Planète

Conclusion et remerciements

Dossier - La posidonie, un miracle en Méditerranée
DossierClassé sous :Nature , plante , posidonie

La posidonie n’est pas une algue mais une plante à fleurs sous-marine de Méditerranée. Ses peuplements, qui ressemblent à des prairies, sont en réalité des forêts offrant des services sans équivalent à l’échelle de la planète. Venant du fond des âges, la posidonie a survécu aux pires cataclysmes depuis le temps des dinosaures. Résistera-t-elle à l'Homme moderne ?

  
DossiersLa posidonie, un miracle en Méditerranée
 

L'herbier de posidonie constitue une icône de la Méditerranée, au même titre que l'olivier dans le domaine terrestre et que le Parthénon dans le domaine de la culture.

La posidonie vient du fond des temps : les derniers dinosaures ont connu ses feuilles, rejetées sur les plages. Elle a (au moins en apparence) peu changé depuis 60 millions d'années (Ma). Est-ce le résultat d'une adaptation quasi-parfaite à un milieu, qui a pourtant subi de profonds bouleversements, tels que l'assèchement de la Méditerranée il y a 5 à 6 Ma et l'alternance de cycles glaciaires-interglaciaires depuis plus de 2 Ma ?

Figure 10. Un mérou Epinephelus marginatus dans l’herbier de posidonie du Parc national de Port-Cros. Deux des icônes de la Méditerranée sont ici réunies. © Sandrine Ruitton - Tous droits réservés - Reproduction interdite

La richesse biologique de la posidonie

La posidonie est « ingénieur » d'un écosystème aux caractéristiques uniques sur la planète. Un ensemble de processus ingénieux lui permet d'édifier une grande richesse biologique dans une mer théoriquement très pauvre en sels nutritifs ; l'écosystème est un vrai coffre-fort pour l'azote, tout en contrôlant des flux massifs d'importation et d'exportation, depuis et vers les autres écosystèmes. On commence à se rend compte que, à travers l'écosystème dont elle est « ingénieur », la posidonie contrôle de fait, à des degrés divers, l'ensemble de la Méditerranée.

Les « services écosystémiques » que la posidonie fournit (bien involontairement, bien sûr) à l'Homme moderne sont d'un niveau incroyable. Pour l'européen moyen, la référence est constituée par la forêt amazonienne. C'est une vision d'autant plus commode que l'Amazonie est lointaine ; Il est tellement plus confortable de vouloir protéger ce qui est loin de chez nous (par exemple l'Amazonie, les lions et les éléphants) que ce qui est chez nous (la posidonie, le loup et l'ours). Pourtant, l'Amazonie est, d'une certaine façon, devant nos plages. Un miracle nommé « posidonie ».

Remerciements

Nous remercions Sandrine Ruitton pour sa participation et ses magnifiques photos.