Planète

Le Taj Mahal, perle d’Agra

Dossier - Voyage en Inde, terre mystérieuse et colorée
DossierClassé sous :Inde , Agra , art musulman

-

L’Inde possède de nombreux atouts culinaires et touristiques pour les candidats au dépaysement. Partez à la rencontre des grands centres urbains comme Delhi, et des monuments et lieux religieux qui parsèment le pays, comme le célèbre Taj Mahal.

  
DossiersVoyage en Inde, terre mystérieuse et colorée
 

nutile de présenter cette vedette incontestée du tourisme mondial. Le Taj Mahal, à Agra, considéré comme une merveille, attire chaque année des millions de touristes et n'a de cesse de séduire.

Avec son architecture somptueuse, le Taj Mahal est tout simplement réputé comme la perle d'Agra. Capitale musulmane dès le XVe siècle, Agra, située à 200 km de Delhi, a connu le règne de nombreux empereurs moghols.

Le Taj Mahal et son architecture imposante attirent chaque année des millions de visiteurs. © Yann , Wikimedia commons, DP

Outre la visite de ses monuments, vous serez pour la plupart tentés de fuir une ville assez repoussante, polluée et très industrielle. Cependant, une promenade dans les ruelles du Kinari Bazar peut s'avérer intéressante, au même titre qu'un passage dans un atelier de manufacture de marbre incrusté de pierres semi-précieuses, l'une des principales attractions de la ville.

Comme ancienne capitale de l'Empire moghol, cette ville d'Inde dispose d'un fort superbe, ainsi que d'un nombre impressionnant de tombeaux et de mausolées qui reflète sa spiritualité.

Le Taj Mahal, un diamant brut

Mais Agra, c'est avant tout le Taj Mahal, qui laisse deviner ses splendeurs dès que sa porte de grès rouge est franchie. C'est un mausolée au décor féerique recouvert de marbre blanc Makrana de Jodhpur. Des pierres précieuses de Bagdad, du Pendjab, d'Égypte, de Russie et du monde entier furent utilisées pour les incrustations. Cette bâtisse avait été érigée à la demande de l'empereur Shâh Jahân, qui souhaitait montrer son amour éternel à sa seconde épouse Mumtaz Mahal, décédée quelques années plus tôt.

Tombes de Shâh Jahân et Mumtaz Mahal au cœur du Taj Mahal, chef-d’œuvre universellement admiré du patrimoine mondial. © Donelson, GNU 1.2

Depuis, leurs deux corps reposent au sein de l'imposant monument, dans une crypte souterraine désormais interdite au public.

Construit entre 1631 et 1648, c'est sans aucun doute l'un des derniers trésors en parfait état de l'art musulman. Constitué de quatre minarets, parsemés aux quatre angles du complexe, le Taj Mahal est entouré par 17 hectares de jardins, de nombreux bassins dans lesquels il se reflète, et enfin une mosquée en grès rouge qui vient compléter le tout.

La symétrie parfaite des lieux, alliée à un décor si bucolique, laisse rêveur.