Planète

Mumbai (Bombay) et les grottes de l'île d'Elephanta

Dossier - Voyage en Inde, terre mystérieuse et colorée
DossierClassé sous :Inde , Agra , art musulman

-

L’Inde possède de nombreux atouts culinaires et touristiques pour les candidats au dépaysement. Partez à la rencontre des grands centres urbains comme Delhi, et des monuments et lieux religieux qui parsèment le pays, comme le célèbre Taj Mahal.

  
DossiersVoyage en Inde, terre mystérieuse et colorée
 

Ensemble rupestre datant du VIe siècle pour certains, du VIIIe siècle pour d'autres, Elephanta se situe sur la mer d'Oman, à dix kilomètres environ de Bombay. La « cité des grottes », et notamment l'île d'Elephanta (aussi appelée île de Gharapuri), est l'un des symboles les plus significatifs de la culture rupestre hindoue.

Temples à Elephanta. © Patilvarun, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0

Accessibles par bateau, les temples de l'île d'Elephanta sont parsemés de décorations typiques hindoues, vestiges uniques d'une civilisation disparue en Inde.

Le sanctuaire de Shiva © Ricardo Martins Creative Commons paternité 2.0 générique

À l'est, la colline du Stupa est formée de deux grottes, dont l'une n'est que partiellement terminée. À l'ouest sont concentrés cinq sanctuaires typiques de l'art rupestre, qui constituent l'une des zones majeures du site. La partie principale est érigée en l'honneur du dieu Shiva, qui y est représenté sous toutes ses formes : assis en tailleur, célébrant son union avec Pārvatī ou chevauchant le taureau sacré Nandi, etc.

Y avait-il un éléphant à l’intérieur de ces grottes ? Le mystère reste entier. L’île d’Elephanta porterait ce nom à cause de la première chose qu’y ont vue les Portugais : un éléphant gravé dans la roche. © Frbebos

Au final, seule la grotte Elephanta, de 27 mètres de côté et ornée de parois travaillées, suscite un véritable intérêt pour ses visiteurs, au même titre que l'impressionnante statue de Mahesamurti, représentation de Shiva en dieu suprême avec trois visages distincts, qui atteint 5,7 mètres de haut. Cet impressionnant site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1987.

Qui a vu l’éléphant d’Elephanta ?

Au vu du nom donné à l'île, un véritable mythe lui est accordé, et la question de l'éventuelle présence d'un éléphant subsiste. Contre toute attente, il semblerait qu'Elephanta doive son nom au pachyderme de pierre qu'auraient trouvé les navigateurs portugais à leur arrivée.

Transporté en morceaux jusqu'à Mumbai (anciennement Bombay), le mastodonte a été reconstitué dans les jardins Victoria, et est aujourd'hui le gardien légendaire du zoo de la ville.