Planète

Les meules de La Ferté-sous-Jouarre : la maison du meulier

Dossier - Meule : histoire et géologie des pierres meulières
DossierClassé sous :géologie , blé , moudre

-

Découvrez l'histoire des meules, les secrets de fabrication, les sites connus pour leur grès et les caractéristiques des pierres utilisées.

  
DossiersMeule : histoire et géologie des pierres meulières
 

Aux portes de la Brie et de la Champagne, La Ferté-sous-Jouarre, bâtie sur les deux rives de la Marne, est située au confluent de la Marne et du Petit-Morin. Elle est désignée comme la capitale des meulières, avec notamment la maison du meulier.

Fabrication de meules à la Ferté-sous-Jouarre. © Domaine public

La région de La Brie

La région naturelle de la Brie est assez vaste, et se divise en neuf « pays » :

  • La Brie française (ou Basse-Brie), autour de Brie-Comte-Robert ;
  • La Brie boisée, autour de Tournan-en-Brie ;
  • La Brie humide (ou Brie de Melun), à l'est de Melun ;
  • La Brie centrale, autour de Mormant ;
  • Le Montois, autour de Donnemarie-Dontilly ;
  • la Brie champenoise (ou Provinois), autour de Provins ;
  • La Brie laitière (ou Haute-Brie), à l'est de Coulommiers ;
  • La Brie des étangs, à l'ouest d'Épernay ;
  • La Brie d'Esternay, autour d'Esternay ;
  • on appelait aussi Brie pouilleuse les environs de Château-Thierry. 

Le sous-sol de la Brie est constitué de marnes imperméables et de calcaires siliceux. Les plateaux recouverts de lœss sont fertiles et favorables à la grande culture céréalière, surtout dans sa partie occidentale. La Brie champenoise, plus crayeuse, est toutefois bien moins fertile que la Brie française.

Profil géologique de Château-Thierry. Du haut en bas : Stampien inférieur avec la meulière de Brie et les argiles vertes de Romainville ; Bartonien supérieur (Ludien) avec des marnes supragypseuses, du gypse, et les marnes du Tardenois ; Bartonien moyen avec les calcaires de Saint-Ouen ; Bartonien inférieur avec les sables de Beauchamps ; Lutétien supérieur avec des calcaires à Cérithes, des marnes et caillasses et enfin Lutétien moyen avec ses calcaires grossiers. © BRGM

La maison du meulier

En 2007, la ville de La Ferté-sous-Jouarre rachète la plus grande collection européenne d'objets (outils, cartes postales, meules...) sur la meulière. Elle a été constituée au fil des années par Jacques Beauvois. Il conserve encore la collection dans sa maison à Reuil-en-Brie et y anime des visites, sur rendez-vous.

LA MAISON DU MEULIER
Les Poupelins - Montménard
77260 Reuil-en-Brie
tourisme@la-ferte-sous-jouarre.fr

La maison du meulier, à La Ferté-sous-Jouarre. © DR

Les meules de La Ferté-sous-Jouarre

Pendant au moins cinq siècles, jusqu'en 1950, l'industrie des meules à moulins a prospéré à La Ferté-sous-Jouarre. Les chercheurs considèrent qu'un million de meules au moins ont été exportées vers le monde entier : Angleterre, Australie, États-Unis, Europe du Sud, de l'Est...

Au milieu du XIXe siècle, cette industrie employait 4.000 salariés à La Ferté-sous-Jouarre. Les carrières d'extraction ont couvert une large partie du canton. Considérées comme les meilleures meules du monde, elles ont apporté un grand progrès sanitaire à la fin du Moyen Âge : elles sont à l'origine de la farine blanche, une farine sans déchets de pierre, de très grande qualité et d'excellente mouture.

Du 16 au 19 mai 2002 s'est tenu le premier colloque international sur les meules à grains à La Ferté-sous-Jouarre. La présence de scientifiques, de représentants du monde de la meunerie, d'acteurs du tourisme, du patrimoine, venus de France, d'Europe et du reste du monde, rèvèle l'importance et la richesse de ce patrimoine industriel.

On découvre qu'avec l'émergence de l'agriculture biologique, les meules de La Ferté-sous-Jouarre sont remises en service dans des moulins restaurés. Une nouvelle demande émerge et ce sont maintenant les anciennes meules, rhabillées ou réutilisées telles quelles qui ont repris du service.

À l'issue du colloque, les scientifiques donnent à la ville le titre de Capitale mondiale de la meulière.

Colloque sur les meules de La Ferté-sous-Jouarre.