Planète

Le vocabulaire des meules : le verbe moudre et ses dérivés

Dossier - Meule : histoire et géologie des pierres meulières
DossierClassé sous :géologie , blé , moudre

-

Découvrez l'histoire des meules, les secrets de fabrication, les sites connus pour leur grès et les caractéristiques des pierres utilisées.

  
DossiersMeule : histoire et géologie des pierres meulières
 

Avant de rentrer plus en détail dans l'histoire et la fabrication des meules, intéressons-nous au vocabulaire lié, qui présente bien des irrégularités, et donc des difficultés : moudre, quel drôle de verbe !

Meules fines à grain. © Gilmanshin, Shutterstock

Étymologie et histoire du verbe moudre

Issu du latin molere (sens identique), ce verbe subit la désaffection envers les verbes du troisième groupe et il n'est plus guère usité qu'aux trois premières personnes de l'indicatif présent, à l'infinitif, à la première personne de l'impératif, au futur et au participe passé. Ses synonymes du premier groupe le supplantent à toutes les autres personnes. Sa conjugaison irrégulière témoigne, s'il en était besoin, de son long usage dans la langue...

Moulin Birlot à Brehat. Mais dit-on qu'il mout, qu'il moud ou qu'il mous ? Le verbe moudre est bien complexe... © Remi Jouan licence Creative Commons paternité – partage des conditions initiales à l’identique 3.0 (non portée)

Définition et utilisation du verbe moudre

Moudre signifie mettre en poudre par le moyen du moulin, mais aussi des utilisations dérivées.

Synonymes : broyer, pulvériser par exemple.

On peut le rencontrer dans des phrases du type « Le moulin n'a pas assez d'eau, il ne peut moudre que six mois de l'année. » ou encore « Ce moulin à café moud trop gros, ne moud pas assez fin. ». On l'emploie plus souvent cependant dans l'expression « donner du grain à moudre ».

Irrégularités encore dans les mots qui s'y rapportent : moudre, meule, meulière, moulin, mouture.

Alors que pour « mouler » qui est resté dans le premier groupe et n'a pas souffert, malgré son ancienneté aussi, de cette altération on dit : mouler, moule, moulure, moulage... Bizarre non ?

Ses traductions en différentes langues soulignent-elles, outre la même origine linguistique, la parenté du geste ? En allemand : mahlen (de), en anglais : mill (en), entre autres catalan : moldre (ca), en danois : male (da) et en espagnol : moler (es).