• Lavandes spontanées, lavandeslavandes cultivées : repères botaniques

Famille et genre :

Il existe différentes espècesespèces de lavandes qui appartiennent toutes à la famille des labiées. Les labiées se caractérisent par des fleurs irrégulières en corollecorolle divisées en deux lèvres avec une tige carrée et des feuilles opposées. Les lavandes font parties du genre Lavandula représenté par une trentaine d' espèces. En France, on trouve seulement trois espèces : stoechas, latifolia, angustifolia et une sous-espècesous-espèce pyranaïca.

  • Les lavandes spontanées ou lavandes sauvages

Image du site Futura Sciences

Lavandula stoechas : lavande maritime que l'on trouve autour de la méditerranée (massif de l'Esterel et des Maures). N'est pas cultivée en France. L'usage de l'huile essentiellehuile essentielle de stoechas est connu en aromathérapiearomathérapie.
Important : d'un point de vue historique le mot lavande désignait la stoechas jusqu'au Moyen Age.

Image du site Futura Sciences

Lavandula latifolia : lavande aspic. Présente à l'état sauvage dans le sud de la France au- dessous de 800 m d'altitude en moyenne. Cultivée principalement en Espagne

Image du site Futura Sciences

Lavandula angustifolia : lavande vraie. C'est aujourd'hui la lavande qui fait la spécificité de la production française. On la trouve à l'état sauvage dans les montagnes sèches du sud de la France de 600 à 2000 m d'altitude.

Image du site Futura Sciences

Lavandula X hybrida : lavandin. HybrideHybride naturel de lavande vraie et lavande aspic. Généralement stérile, il ne peut être reproduit que par bouturage. A l'état sauvage dans les zones de contact entre lavande vraie et aspic, particulièrement entre 600 et 800 m d'altitude.

  • Les lavandes cultivées

Lavande vraie ou lavande de population: semis de population du genre Lavandula angustifolia (individus qui sont tous différents par leurs couleurcouleur, taille, note olfactive). Seule l'huile essentielle issue de cette production sur une zone déteminée bénéficie de l'Appellation d'Origine Controlée (A.O.C.), Huile essentielle de lavande de Haute-Provence. On recense environ 4 000 hectares cultivés dans les 4 départements producteurs.

Variétés de lavande sélectionnées et reproduites par bouturage ou clonageclonage : 2 variétés sélectionnées pour leur rendement et leur résistancerésistance sont principalement cultivées. Un nombre important d'autres clonesclones ou variétés sont en cours d'expérimentation.

  • Lavande Maillette et Lavande

Matherone représentent environ 500 hectares cultivés. Les producteurs de bouquets ont sélectionné et multiplié des plants de lavande pour leur couleur intense et persistante. Ce sont les lavandes bleues ou super-bleues.

  • Les lavandins cultivés :

Au cours des années, plusieurs variétés de cet hybride stérile ont été sélectionnées et reproduites par bouturage . Les surfaces cultivées en lavandins sont estimées à 17000 hectares. Les variétés les plus cultivées actuellement sont :

Image du site Futura Sciences

- Lavandin Grosso 80% des surfaces en lavandins
- Lavandin Abrial 10%
- Lavandin Super 10%

A retenir

En vous promenant dans les terresterres de lavande, vous rencontrerez une flore sauvage très riche parmi laquelle vous reconnaîtrez, à leur aspect et à leurs senteurs caractérisées , lavande vraie, lavande aspic et lavandin. Dans les paysages pour distinguer les cultures de lavande de celles des lavandins, l'altitude est un repère : en-dessous de 600 m, le lavandin est principalement cultivé ; au-dessus de 800 m vous trouverez surtout de la lavande.

A découvrir

  • Le jardin des lavandes à Sault :
exclusivement consacré au genre lavandula, la collection présentée dépasse largement les frontières. Visites commentées et vente de plants. Vous pourrez ici commencer votre propre collection.
  • Le jardin des Arômes à Nyons :
Jardin regroupant toutes les plantes qui produisent de l'huile essentielle.
  • Jardin botaniquesbotaniques des Cordeliers à Digne :
jardin en carreaux d'inspiration médiévale. Visites commentées.
  • Jardin des herbes à Lagarde Adhémar :
toutes les herbes qui guérissent dans une présentation pédagogique et esthétique.
  • Jardin des senteurs de Salagon à Mane :
présentation de toutes les plantes à parfum de la région. Visites commentées des 3 jardins ethnobotaniques : une autre façon de découvrir les plantes.
  • Jardin botanique du Domaine des Arômes à Beaufort/Gervanne :
une montagne des lavandes présente des variétés de lavandes du monde.

Personnes ressources

Catherine Liardet au Jardin des lavandes. Passionnée de botanique, l' étude des lavande est devenue sa spécialité. Tél : 04 90 64 13 08 faxfax 04 90 64 08 37

Bibliographie

o La flore du département du Vaucluse . Bernard GIRARD - Editions BARTHELEMY Avignon.
o Lavandes ou Paysages de Lavande, VolumeVolume 1 : Guide pratique du jardinage des Lavandes. Catherine Liardet - édité par l'auteur.