• Historique

Le parfum qui soigne..... On remarquera tout d'abord que dans l'Antiquité, le parfum et le médicament étaient associés : sentir bon = bonne santé. Les Romains utilisaient l'essence de Stoechas et d'aspic pour parfumer leur bain et laver leur linge.

Au Moyen Age, les pouvoirs désinfectantsdésinfectants de la lavandelavande sont associés à d' autres plantes pour lutter contre les épidémiesépidémies de pestepeste. Son parfum continue d'être très apprécié car on pensait que la maladie se propageait par l'odeur et l'on pratiquait des fumigations pour enrayer la contagion.

A partir de la Renaissance, on retrouve l'utilisation de la lavande dans la ville de Grasse ou les tanneurs l'utilisent pour parfumer certains accessoires comme les gants. Ces tanneurs deviendront en 1759 de véritables parfumeursparfumeurs et cette industrie la plus importante pour toute la ville et sa région. La lavande est bien-sûr associée à d'autres fleurs comme le jasmin, la rose, la violette et le mimosamimosa.

Image du site Futura Sciences

  • Le parfum de l'homme.....

A la fin du 19è siècle, les premières mises en culture de la lavande correspondent au développement de parfums très typés « lavande » appelés « soliflore lavande » comme « Old English Lavender » de YARDLEY en 1913 ou « Pour un homme » de CARON en 1934. Avec ces Eaux de Toilette, c'est la première fois que les hommes s'attribuent vraiment une note parfumée. Ce sera leur parfum durant de nombreuses années, l'huile essentiellehuile essentielle de lavande y est présente à plus de 50 %.

De nos jours, ces « soliflore lavande » apparaissent comme démodés. Cependant, on retrouve l'utilisation de la lavande
dans de très nombreux parfums et notamment dans les familles :

. « fougèresfougères » accord avec des notes lavandées, boisées, moussemousse de chêne, coumarine, bergamote...
. « chypre aromatiquearomatique » lavande, thym, armoisearmoise, genièvre, coriandrecoriandre...

  • Le parfum ne se partage pas !

On peut en parler mais seul notre système olfactif peut en déterminer les composants en fonction de sa solvabilité. Chaque individu va donc percevoir de façon différente cette odeur qui vient lui chatouiller le neznez. Le parfum est le plus fidèle support des souvenirs et des émotions. Le parfumeur, lui, parle de gamme, comme le musicien pour désigner l'ensemble des matièresmatières premières dont il dispose. Puis viennent les notes : notes de tête (celles que l'on sent en premier), notes de cour (celle qui est plus profonde et pérenne), notes de fond pour donner l'accord principal ; celle qui demeure le plus perceptible, forme la dominante et enfin donne naissance à une composition.

Pensez à toutes ces fioles qui contiennent les odeurs, elles sont les notes de l'orgue du soliste des lieux ; le compositeur de parfums.

La note « fleurie » qu'offre l'huile essentielle de lavande est très recherchée par les grands parfumeurs. Ils ne sont pas les seuls demandeurs car la lavande est aussi utilisée pour divers produits cosmétiques, d' hygiène et de beauté ( ¾ de la production) parfumerie comprise.

Aujourd'hui la note lavande est utilisée en France comme représentation de la propreté. Mais les produits industriels (lessives, détergents, produits d'entretien, désodorisants.) sont parfumés au lavandin, son huile essentielle étant moins chère et produite en plus grande quantité. Heureusement la note lavande n'est pas confinée dans l'universunivers domestique : pour un large public signifie toujours, vacances, soleilsoleil, retour aux sources, authenticité, bien-être.....

  • Pour finir en poésie de parfum ...

- Extrait de « Lavande, brin de Provence » d'Elisabeth Cossalter et de Jean-Marc Blache aux éditions Didier Richard.

« Vous parlez de certitude de parfum. Mais avez-vous songé au truisme de la lavande ?
L'huile essentielle de Lavande a aussi son évidence : elle se nomme Provence.
L'huile essentielle de Lavande a aussi son apparence visuelle : elle est d' une transparencetransparence ambrée.
L'huile essentielle de Lavande a aussi sa conviction irrésistible : elle s' appelle sérénité.
Plus que tout autre, l'huile essentielle de Lavande a des qualités organoleptiquesorganoleptiques irremplaçables.
Ses effluves impulsent une sensation, impriment une image au cerveaucerveau de celui ou de celle qui sent...
Et savez-vous ce que véhicule cette huile essentielle ?
La sensation est celle que donne un manège : comme lui; elle fait tourner la tête...
L'image est celle d'une attraction foraine ou des chevaux en boisbois n'enfinissent pas de tournoyer : comme eux, elle a un côté agreste, champêtre, presque rustique !
La senteur de Lavande, Monsieur, est unique. Mais comme tous les parfums,elle commence où les mots finissent.... »