Planète

Le projet Longchamp

Dossier - Le projet Longchamp
DossierClassé sous :développement durable , Environnement

-

Yann Arthus-Bertrand et le WWF vont ouvrir un site pilote sur le développement durable, à vocation pédagogique, au Coeur de l'Ile de France. A voir absolument

  
DossiersLe projet Longchamp
 

L'ensemble de ce projet s'inscrit dans une démarche de développement durable dans l'esprit de Rio et de l'Agenda 21 et dès lors réunira les 3 acteurs suivants :

• les collectivités
• les entreprises privées
• les ONG

Situé dans le Bois de Boulogne, à l'ouest de Paris dans le 16eme arrondissement, le Projet Longchamp sera un véritable point névralgique dans le domaine du développement durable et de l'environnement à vocation internationale.

Le Projet Longchamp sera animé afin de devenir un véritable lieu de convivialité et d'apprentissage sur le développement durable, ouvert au grand public et doté d'équipements accessibles aux personnes à mobilité réduite et aux mal-voyants. Un projet pédagogique ambitieux sera défini et ouvert aux élèves d'Ile de France du primaire au lycée.

© WWF-France

Centre de compétences, le Projet Longchamp accueillera les locaux d'associations, d'institutions et d'entreprises actives et engagées dans le développement durable. Le WWF y installera son siège français.

Le WWF prendra à sa charge la restauration et le lancement des activités du Projet Longchamp.

Chaque étape du processus sera inscrite dans le cadre du développement durable, de la mise en chantier du Projet Longchamp au fonctionnement et à sa gestion. Les matériaux seront choisis sur cette base, les entreprises partenaires ou locataires sont celles qui sont engagées dans le développement durable. Elles appartiennent à tous les secteurs d'activités et le WWF est déjà partenaire de nombre d'entre elles.

Une activité de restauration respectueuse des règles du développement durable sera mise en place. Une cafétéria accueillera le personnel des bureaux et les visiteurs extérieurs.

© WWF-France

Site pilote en Ile de France, des moyens de transport propres seront offerts aux visiteurs comme aux salariés travaillant sur le site du Projet Longchamp.

A - Un projet associatif et militant

En rénovant le domaine de Longchamp le WWF redonnera au site sa fonction associative ouverte sur l'avenir de l'Homme et la protection de son environnement.

Le Domaine de Longchamp est situé à Paris au cœur du Bois de Boulogne. Cet espace de 3,3 hectares, délaissé pendant 4 ans, bénéficie d'une biodiversité riche et préservée.
Plusieurs milieux s'y juxtaposent : prairie non fauchée, sous-bois, rivière, anciens massifs, bâtiments, etc. Plus de 182 espèces végétales et 84 espèces animales ont été observées sur le site.

© WWF-France

Des mesures appropriées seront mises en œuvre par le WWF pour permettre la protection des espèces sensibles ainsi qu'une gestion et une mise en valeur respectueuses de l'environnement.

B - Un site abandonné

Trois bâtiments y sont installés :

1 - le château de Longchamp (2000 m²) construit dans les années 1920 et qui a accueilli jusqu'en 1999 le Centre International de l 'Enfance responsable d'importants projets pédiatriques et éducatifs.
2 - le laboratoire (800 m²) et le Pavillon (390 m²) construits dans les années 1950.
3 - une tour d'origine médiévale et une maison de gardien construite sous le Second Empire ;
Abandonnés depuis 1999 ces bâtiments sont dégradés.
Les dégâts importants ont été provoqués par des squatters et des fêtes sauvages et accentués par l'inoccupation des locaux et le manque d'entretien du parc.

Le projet du WWF est d'intégrer des réalisations fortes du développement durable au sein d'un espace actif et exemplaire.

© WWF-France

La réhabilitation entreprise par le WWF respectera un maximum de règles Haute Qualité Environnementale (HQE). La rénovation de bâtiments et d'un parc d'une telle importance permettront de lancer un message environnemental fort aux secteurs de la construction et de l'immobilier ainsi qu'aux administrations et aux entreprises.

Du démarrage du chantier au fonctionnement du projet, le WWF calculera régulièrement l'empreinte écologique du site et communiquera sur ce thème.  Le domaine de Longchamp sera donc organisé autour de 4 espaces :

- le bâtiment principal
- le pavillon
- le siège du WWF-France
- le parc

C - Le bâtiment principal

Le bâtiment principal accueillera :
ü des salles d'exposition pour un projet pédagogique d'envergure intégrant des expositions permanentes ou semi-permanentes ;

- les bureaux d'entreprises, d'associations et d'institutions liées au développement durable et aux projets environnementaux (1200 à 1500 m²);
- un restaurant d'entreprise et une cafétéria ;
- des salles de réunion et de réception ;
- une salle de documentation liée à un site d'information haut-débit.

D - Le Pavillon

L'agence de photographie Altitude créée par Yann Arthus-Bertrand s'installera dans le pavillon de 390m².

Le WWF, les équipes de Yann Arthus-Bertrand et d'autres partenaires (Mairie, ADEME, Région, etc.) prépareront ensemble le projet pédagogique du Projet Longchamp à destination des enfants et des adolescents

E - Le siège du WWF

Le WWF s'installera dans le bâtiment de 800 m² et y hébergera :

- les bureaux des 60 permanents
- les bureaux accueillant la vingtaine de bénévoles actifs au siège
- des salles de réunion et une salle de documentation.

F - Fonctionnement du site

Les occupants des 3 bâtiments respecteront un cahier des charges intégrant des règles comme le tri sélectif, la sobriété énergétique, l'étude des consommations électriques, l'utilisation de papier recyclé, etc.
L'application de règles parfaitement identifiées soulignera la possibilité pour les responsables d'entreprises et d'administrations d 'appliquer des règles écologiques simples au bureau.

© WWF-France

G - Le parc : zone protégée et restaurée

Afin de préserver la biodiversité riche et semi-sauvage du site, une zone protégée sera définie. L'accès à cette zone sera limité et les visites y seront encadrées.

Un parcours pédagogique associera le parc aux différents aménagements écologiques et durables des bâtiments.

Tout en respectant le caractère semi-sauvage du site, la végétation du parc sera étoffée et mise en valeur. Le WWF-France contribuera ainsi à la restauration du Bois de Boulogne, dont les plantations ont été durement éprouvées par la tempête de 1999.

Les chemins de circulation seront réaménagés avec la suppression des surfaces goudronnées et leur remplacement par des matériaux recyclés stabilisant et drainant ces espaces.