Planète

Risque d'avalanches : l'échelle européenne

Dossier - Attention aux avalanches !
DossierClassé sous :climatologie , neige , avalanche

La neige : il n'y a rien de plus changeant que cet élément sur lequel évoluent les adeptes des sports de glisse. C'est à la fois une source de plaisir et de danger, alors attention aux avalanches…

  
DossiersAttention aux avalanches !
 

L'échelle européenne du risque d'avalanches comporte cinq indices correspondant à cinq niveaux de risque basés sur l'accentuation et l'extension géographique de l'instabilité du manteau neigeux. L'échelle européenne n'a donc de sens que sur une zone assez vaste au relief suffisamment varié (pentes, exposition, altitude).

Partant du principe que le risque zéro n'existe pas en montagne, l'échelle européenne du risque d'avalanches est cotée de 1 à 5. La probabilité de déclenchement provoqué par le skieur (le surfeur ou le raquettiste) croît avec la valeur des indices.

Pisteur chargé de découvrir les plaques instables. © Simon, CCO

Chaque indice caractérise l'état de stabilité du manteau neigeux avec en corollaire l'activité avalancheuse prévue en termes de nombre d'avalanches (isolées, plusieurs, nombreuses) et de leur taille (petite, moyenne, grosse). Pour les indices 1, 2, 3 et 4, on distingue les déclenchements spontanés de ceux provoqués. En risque de niveau 5, l'instabilité est telle que cette distinction n'est plus nécessaire.

Les déclenchements provoqués sont ceux qui proviennent d'une action volontaire (déclenchement préventif par explosif) ou involontaire (surcharge due au passage d'un skieur, d'un raquettiste, par exemple). La surcharge nécessaire pour qu'il y ait déclenchement est d'autant plus faible que l'instabilité est marquée. À titre indicatif, un skieur isolé impose une faible surcharge, un groupe de skieurs trop proches les uns des autres impose une forte surcharge.

Les avalanches peuvent aussi se produire spontanément, sans action extérieure, sous les seuls effets des contraintes existantes dans le manteau neigeux. © DR

Important : l'indice chiffré ne fournit qu'une information limitée. Seul le bulletin d'estimation du risque d'avalanches (BRA) précise les conditions de neige, le type de risques ainsi que leur localisation en fonction de l'altitude, de l'orientation ou encore du créneau horaire (voir page précédente de ce dossier).

Échelle européenne de risque d'avalanches

Voici un tableau récapitulatif de l'échelle européenne à l'intention du public pratiquant la montagne hors des pistes balisées et ouvertes.

Le terme « déclenchement » concerne les avalanches provoquées par surcharge, notamment par le(s) skieur(s). Le terme « départ spontané » concerne les avalanches qui se produisent sans action extérieure. © DR