Planète

Le marché du sapin de Noël

Dossier - Le sapin de Noël, un arbre féerique
DossierClassé sous :botanique , sapin , Noël

Les sapins de Noël font partie du décor et contribuent à l'atmosphère féerique de la fête. Il faut dire que les aiguilles persistantes d’un beau sapin jouissent d’un côté symbolique, celui de la vie. Le fait d’illuminer un tel arbre est aussi un symbole de continuité et de renouveau. On appelle d’ailleurs ce conifère « arbre de l’enfantement » et, dans certains pays, il est de tradition d’en planter un dans le jardin le jour de la naissance d’un enfant…

  
DossiersLe sapin de Noël, un arbre féerique
 

Ancré dans la tradition de Noël, le sapin représente un marché dynamique en France. Cet arbre est cultivé en France sur 5.000 hectares, essentiellement dans le Morvan. Malgré le ralentissement économique de ces dernières années, ses ventes sont stables et son potentiel de croissance demeure intact.

Le marché du sapin de Noël. © Nikkytok, Shutterstock

Une concurrence du sapin en plastique ?

Suite à une étude réalisée par TNS SOFRES en décembre 2009, le marché français du sapin de Noël a généré cette année-là un chiffre d'affaires de 118 millions d'euros (+ 1,3 % par rapport à 2008). Ainsi, 5,2 millions de sapins ont été achetés à un prix moyen de 23 euros l'unité. Les foyers français ont été 22,4 % à faire l'acquisition d'un tel arbre, parmi lesquels 18,5 % ont opté pour un sapin naturel et 3,9 % pour un arbre artificiel.

Côté présentation, ce sont 86 % de sapins coupés qui ont rejoint les habitations et 14 % de sapins conditionnés en pot ou en motte. La période d'achat des sapins naturels commence en tout cas de plus en plus tôt. En 2009, 51 % des sapins ont ainsi été achetés avant le 15 décembre. Quant au sapin artificiel, il perd du terrain au profit de l'arbre de Noël naturel, en occupant 17,7 % des ventes en valeur contre 82,3 % pour le naturel.

Sapin de Noël Nordmann. © Malene Thyssen, GNU 1.2

Une association dynamique pour la défense du sapin de Noël français

Créatrices d'emplois dans des régions parfois défavorisées, la culture et la distribution du sapin de Noël naturel génèrent une activité intense pendant les derniers mois de l'année.

Pour lutter contre la concurrence étrangère et l'importation de sapins artificiels, des producteurs de sapins de Noël ont décidé d'unir leurs forces et de défendre leur profession. C'est ainsi que l'Association française du sapin de Noël naturel (AFSNN) a vu le jour en 1998 et regroupe aujourd'hui 78 producteurs, mobilisés pour promouvoir un produit de culture français. Engagé sur différentes missions, cet organisme s'est fixé plusieurs objectifs : valoriser la provenance des sapins à l'aide de labels régionaux, respecter la réglementation en vigueur, garantir une totale transparence sur la qualité, la taille et la variété des sapins à l'aide d'un marquage de couleur normalisé, etc.