Planète

Grue couronnée

DéfinitionClassé sous :zoologie , oiseau , échassier
La grue couronnée (Balearica pavonina) est également appelée grue couronnée noire, car les plumes de son cou sont de la même couleur sombre que celles qui lui couvrent le dos. © Derek Ramsey, GNU FDL Version 1.2

Grue couronnée (Linnaeus 1758) - Balearica pavonina

  • Ordre : Gruiformes
  • Famille : Gruidae
  • Genre : Balearica
  • Taille : 1,00 à 1,20 m (envergure 1,80 à 2,00 m)
  • Poids : 3 à 4 kg
  • Longévité : 30 ans

Statut de conservation UICN : NT Quasi menacé

Description de la grue couronnée

La grue couronnée est un oiseau échassier dont le corps et le cou sont gris cendré ou noirs. Les rectrices primaires sont noires mais leur extrémité est blanche sur les deux faces. Les rectrices secondaires et tertiaires sont marron. Les grandes couvertures intérieures sont ornées de fines plumes jaunâtres. La tête, le front et la calotte sont noirs. La moitié supérieure des joues est blanche tandis que la moitié inférieure est rosâtre. De petites caroncules rouges sont parfois visibles entre la gorge et la mandibule inférieure. À l'arrière de la calotte, la tête est ornée de plumes jaune pâle érigées en cimier. Le bec est moyennement long, pointu et gris charbon. Les pattes quant à elles, sont longues, fines et de couleur grise.

Couple de grues couronnées dites noires. © Kaldari, domaine public

Habitat de la grue couronnée

La sous-espèce de grue couronnée Balearica pavonina pavonina se trouve dans toute l'Afrique subsaharienne occidentale, depuis le Sénégal jusqu'au Tchad. La sous-espèce Balearica pavonina cecilia est également présente en Afrique subsaharienne, mais dans la partie orientale, depuis le Soudan et l'Éthiopie jusqu'au Kenya. Elle fréquente principalement les zones humides et herbeuses, les grands marais, et on la voit également au bord des lacs ou des fleuves dans les eaux peu profondes.    

Comportement de la grue couronnée

La grue couronnée est grégaire et ne migre pas. Elle peut cependant effectuer des déplacements saisonniers en fonction des ressources alimentaires, de la disponibilité des sites de nidification, des pluies ou des sécheresses. En vol, elle se déplace en formation. Elle se rassemble en groupes plus ou moins importants selon les possibilités de nourrissage. Bien que l'oiseau soit en mesure de s'installer dans les arbres, il bâtit généralement son nid au milieu des herbes aquatiques denses. Assez silencieuse de nature, la grue couronnée devient très loquace lors de la parade nuptiale. En effet, tandis que son sac gulaire rougit et enfle, l'échassier pousse des cris stridents, qu'il accompagne de séries de sauts destinés à impressionner la partenaire. 

Reproduction de la grue couronnée

Les couples de grues couronnées se forment pour la vie. Bien que monogame, l'oiseau se regroupe en vastes colonies en dehors de la période de reproduction. La femelle dépose deux à trois œufs dans un nid construit au sol, et les deux parents couvent alternativement pendant environ une trentaine de jours. Les poussins grandissent vite et sont indépendants vers 10 semaines. Les juvéniles atteignent leur maturité sexuelle entre 4 et 5 ans.

La grue couronnée se distingue, entre autres, au double coloris de ses joues. © Sebastian Wallroth, domaine public

Régime alimentaire de la grue couronnée

La grue couronnée cherche sa nourriture tout en marchant, le cou penché, en grattant ou frappant parfois le sol. Elle se nourrit essentiellement d'insectes, de crustacés et de mollusques, de petits poissons, d'amphibiens et de reptiles, mais consomme également des graines de nombreuses espèces de plantes sauvages ou cultivées. Elle est fréquemment associée au bétail ou aux troupeaux de grands herbivores qui délogent des insectes lors de leurs déplacements. 

Menaces sur la grue couronnée

La grue couronnée est en danger de disparition. En cause : la disparition de son habitat du fait de l'agriculture et de l'élevage, du surpâturage, de la construction de barrages géants, du drainage des terres humides, des sécheresses successives, mais également de la chasse et de la capture pour alimenter les parcs animaliers et les zoos privés.

Ci-dessous, les parcs et réserves où l'on peut observer la grue couronnée dans son milieu naturel.

Tanzanie

  • Parc national du Serengeti.

Kenya

  • Parc national Amboseli ;
  • Parc national du mont Kenya.

Zimbabwe

  • Parc national de Hwange.

Ouganda

  • Parc national du lac Mburo.
Cela vous intéressera aussi