Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un formidable gisement de pierre précieuse découvert en Tanzanie Une équipe de mineurs tanzaniens a récemment mis au jour les plus gros fragments de tanzanite null

Le terme stratiforme s'emploie pour décrire des unités géologiques qui s'organisent en stratesstrates superposées et parallèles entre elles. Une strate est elle-même représentée par une couche de roche relativement homogène, présentant les mêmes caractéristiques d'environnement de dépôt. L'épaisseur d'une strate peut être très variable, de quelques centimètres à plusieurs centaines de mètres. Cette terminologie s'emploie généralement pour les roches sédimentaires, puisqu'elle implique la notion de dépôt dans un dépôt-centre. Elle est significative d'alternance dans les conditions de dépôt des sédiments et implique une notion de régularité.

Cependant, l'adjectif stratiforme en lui-même n'est pas nécessairement restreint à la description de couches de nature sédimentaire. Il peut être employé pour qualifier une architecture qui se rapproche de l'organisation en strates des roches sédimentaires et peut ainsi être utilisé pour d'autres types de roche.

Strates sédimentaires à Madagascar. Les différences de couleurs et de composition indiquent des variations des conditions de dépôt. © Anne97432, <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 2.5
Strates sédimentaires à Madagascar. Les différences de couleurs et de composition indiquent des variations des conditions de dépôt. © Anne97432, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.5 

Idée de conformité par rapport aux strates de l’encaissant

Peut être définie comme stratiforme toute unité de roche qui se présente donc en conformité par rapport à la stratification de l'encaissant. Le terme est notamment utilisé en gîtologie (étude du gisement de minerais) pour décrire l'architecture des gisements. Il vient donc s'opposer au terme « filonien » qui décrit des structures non conformes à la stratification de l'encaissant (les filons recoupent les strates).

Les gîtes dits stratiformes sont donc contrôlés par la stratigraphie. Deux raisons peuvent être données : soit le gisementgisement de mineraisminerais appartient à la séquence lithostratigraphique -- il s'est créé durant la séquence de sédimentationsédimentation et est donc en conformité avec elle --, soit le corps de minerais est venu dans un deuxième temps en intrusion au sein des couches sédimentaires ou volcaniques tout en suivant la géométrie des bancs de roches préexistants -- on parle d'horizon porteur. Dans ce second cas, si l'extension du gisement stratiforme peut s'étendre sur de très grandes distances (plusieurs kilomètres), il est généralement très limité en épaisseur de par la présence des couches encaissantes.

Les gîtes stratiformes ne sont cependant pas nécessairement continus. Il peut s'agir de massesmasses discontinues, de formes lenticulaires, de bancs plus ou moins épais. Mais tous sont toujours contrôlés par l'horizon porteur. Ce dernier peut être de nature très variée : argilesargiles, grèsgrès, carbonates mais aussi roches volcaniques.