Les fleurs de camomille matricaire ne sont absolument pas toxiques, toutefois de rares cas d’allergie ou de dermites de contact ont été décrits. © Johannes Menge, Fotolia

Planète

Camomille allemande

DéfinitionClassé sous :fleurs , medecine douce , phytothérapie

La camomille allemande ou Chamomilla recutita, encore appelée Petite camomille ou Matricaria recutita, est une herbacée annuelle à tige unique. Elle est présente sur la quasi-totalité du territoire européen à l'état sauvage ainsi que cultivée. Elle présente des fleurs blanches et jaunes d'environ de 20 à 60 centimètres de haut, à l'odeur prononcée et reconnaissable. Champêtre et discrète, la camomille allemande est de célébrité internationale.

Un peu d'Histoire

Dès le premier siècle de notre ère, l'encyclopédiste Pline décrit les trois espèces de camomille : Matricaria recutita (camomille allemande annuelle), Chamaemelum nobile (camomille romaine vivace) et Tanacetum parthenium (Grande camomille). En France, la première recommandation écrite concernant la culture de la camomille allemande remonterait à 812, sous Charlemagne. La légende raconte que la camomille pousse sur des sols incultes. Ses actions sur les troubles du cycle féminin lui auraient donné son nom « Matricaria ». Elle était en effet utilisée pour soulager les douleurs menstruelles et celles de l'après-couche.

Camomille allemande : culture et récolte

C'est une plante annuelle que l'on sème au printemps (mars, avril, mai) afin d'en recueillir les fleurs durant l'été lorsqu'elles viennent de s'ouvrir, c'est à ce moment-là que les principes actifs sont les plus concentrés. En fonction des climats et de l'exposition, elle peut fleurir du mois de mai au mois de novembre. Son joli aspect de pâquerette égaye longtemps les jardins et balcons sans demander beaucoup de soin. Idéale en bordure ou en massif, la camomille allemande a également toute sa place au potager. Relativement facile à cultiver, on la retrouve sous tous les climats européens. Privilégiez quand même une exposition ensoleillée ou mi-ombre pour vous assurer d'une bonne croissance et une floraison optimale.

La camomille allemande est une plante champêtre aux nombreuses propriétés médicinales. © João Hoyler Correia, Fotolia

Ses propriétés médicinales

Bien que son léger goût de pomme fasse de la camomille la star des tisanes et des infusions, on ignore bien souvent ses nombreuses vertus sur la santé. La camomille est efficace contre les troubles digestifs, la tension nerveuse, les plaies et certaines problèmes cutanés comme l'eczéma.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.

Bibliographie :

  • Guide des plantes qui soignent, édition Vidal, 2010.
  • L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017.
  • Les plantes médicinales, Institut européen des substances végétales, mars 2015. 
  • Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.s, 2017.
  • Les huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.L. Breda, édition JMO.