Le glyphosate est l’herbicide le plus utilisé au monde. © oticki, Fotolia

Planète

Glyphosate

DéfinitionClassé sous :agriculture , glyphosate , alternative au glyphosate

Le glyphosate est un herbicide organophosphoré qui est à la fois total - tous les végétaux y sont plus ou moins sensibles  à  des  degrés  divers - et systémique - le produit migre dans les tissus. Les désherbants contiennent souvent un dérivé du glyphosate, le sel d'isopropylamine, qui est plus soluble dans l'eau. Le glyphosate est présent dans le Roundup de Monsanto depuis 1974. C'est le pesticide le plus utilisé dans le monde. L'utilisation des herbicides au glyphosate a beaucoup augmenté dans le monde au cours des dernières décennies, notamment à cause des semences OGM Roundup ready, résistantes au glyphosate.

En France, l'utilisation du glyphosate est interdite aux particuliers depuis le premier janvier 2019 et dans les espaces publics depuis 2017. En 2017, l'Union européenne a prolongé de cinq ans l'autorisation d'utilisation du glyphosate dans l'espace européen. En janvier 2019, en France, le Roundup Pro 360 contenant du glyphosate a été interdit suite à une décision du tribunal administratif de Lyon d'annuler son autorisation de mise sur le marché. D'après un rapport de l’Inra, 9.100 tonnes de produits contenant du glyphosate ont été consommées en France en 2016. Les alternatives au glyphosate sont par exemple le désherbage mécanique, thermique, le labour...

Impact du glyphosate sur la santé et l’environnement

La question des effets du glyphosate sur la santé est controversée. En 2015, le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) a classé le glyphosate comme cancérogène probable pour l'homme. En 2018, le jardinier américain Dewayne Johnson qui avait développé un cancer suite à l'utilisation de glyphosate a gagné un procès contre Monsanto. En 2019, une étude a trouvé que les personnes les plus exposées au glyphosate dans leur milieu professionnel avaient un risque accru de 41 % de développer un lymphome non hodgkinien.

Le glyphosate persiste dans les sols, il n'est pas totalement dégradé. Le glyphosate et son produit de dégradation, l'Ampa (acide aminométhylphosphonique), sont fréquemment retrouvés dans les cours d'eau français.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Comment sauver les insectes pollinisateurs de l’extinction ?  Face au déclin des pollinisateurs, en particulier des insectes, il n'y a pas de recette miracle, nous explique Colin Fontaine, du Muséum national d'histoire naturelle. Toutefois, les pratiques plus respectueuses de la biodiversité qui ont vu le jour dans les années 1990 semblent bien avoir freiné cette régression des populations. Attention, cependant, explique-t-il, car on observe une baisse de la biodiversité des pollinisateurs, avec quelques espèces généralistes qui sont en expansion au détriment de beaucoup d'autres. Une situation risquée.