Plus que 10 marsouins du Pacifique vivants au monde

Classé sous :Mexique , animaux , marsouin du Pacifique

Il ne resterait plus que dix marsouins du Pacifique encore en vie, d'après un rapport du Comité international pour la sauvegarde de la vaquita (CIRVA), ainsi qu'on nomme au Mexique cette espèce en voie d'extinction, endémique du Golfe de Californie, et qui est aussi le plus petit cétacé du monde. Les marsouins du Pacifique ont vu leur population décliner de 98 % depuis 2011, et être encore divisée par deux en 2018, selon le CIRVA, qui estime qu'il reste environ une dizaine d'individus (au maximum 22 et au minimum 6) dans une zone très restreinte de leur habitat historique. Ils étaient 600 en 1997.

L'annonce du CIRVA vient quelques jours après la découverte par Sea Shepperd d'une carcasse de vaquita en état de décomposition avancée, prise dans un filet. Les marsouins du Pacifique sont en effet tués par les filets maillants utilisés pour pêcher illégalement le totoaba, un poisson également classé en danger critique d'extinction et proie d'un trafic vers la Chine. Entre janvier et mai 2018, 400 de ces filets ont été découverts dans le nord du Golfe de Californie, dont une partie à l'intérieur du Refuge des vaquitas. Le CIRVA presse le gouvernement mexicain à se montrer intraitable contre les trafiquants du totoaba et rappelle que les marsouins du Pacifique peuvent encore être sauvés. Les individus restants sont en bonne santé et continuent à se reproduire, indique le CIRVA dans un communiqué.

Un marsouin du Pacifique femelle et son petit aperçus en 2018. © Oscar Ortiz/Museo de la Ballena y Ciencias del Mar

Un marsouin du Pacifique femelle et son petit aperçus en 2018. © Oscar Ortiz/Museo de la Ballena y Ciencias del Mar

 

Pour en savoir plus

Mexique : la vaquita, une espèce rare en voie d’extinction, refait surface

Futura avec l'AFP-Relaxnews, publié le 18/10/2018

La vaquita, ou marsouin du Pacifique, une espèce en voie d'extinction, n'a pas encore disparu de son habitat dans le Golfe de Californie. « Tout espoir n'est pas perdu », a déclaré Lorenzo Rojas du Comité international pour la sauvegarde de la vaquita (Cirva), en présentant les résultats de récentes observations. Au cours d'une mission de onze jours, menée fin septembre et début octobre, les scientifiques ont repéré six marsouins du Pacifique, « dont un bébé », dans les eaux du Golfe.

Le marsouin du Pacifique est le plus petit cétacé du monde, long seulement de 1,5 mètre. Il est décimé depuis plusieurs années par des filets dérivants. © Omar Vidal - WWF-Omar Vidal/AFP/Archives

Le marsouin du Pacifique est victime depuis plusieurs années des filets dérivants utilisés par des contrebandiers pour pêcher une autre espèce, le totoaba - également en danger d’extinction - prisé pour sa vessie natatoire qui, une fois séchée, est vendue sur le marché noir en Chine. Lors de la dernière étude, menée en 2017, les chercheurs avaient dénombré une population totale de seulement trente spécimens. Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a annoncé en mai que la vaquita, nom local de ce marsouin, pourrait avoir disparu d'ici la fin de l'année.