Le lynx du Canada -- celui que les scientifiques appellent Lynx canadensis -- est généralement gris argenté l'hiverhiver et plus roux l'été. Avec quelques taches sombres et un bout de queue et des oreilles noires. Mais celui qui a été observé -- et filmé -- par un chercheur de l’université de l’Alberta (Canada) en août 2020 dans une zone résidentielle rurale du Yukon était... complètement noir !

Il était plus précisément noir avec « des poils de garde gris blanchâtre partout, ainsi que des poils gris blanchâtre dans la collerette faciale et les régions du rostrerostre et du dosdos ». C'est la toute première fois qu'un lynx du Canadalynx du Canada noir est observé. Le lynx étant, par ailleurs, assez peu enclin aux variations de couleur de son pelage d'une espèceespèce à l'autre.

Les images manquent de netteté, mais c’est bien un lynx du Canada noir qu’un chercheur a surpris en août 2020. Le premier du genre. © J. Stickey, Université de l’Alberta
Les images manquent de netteté, mais c’est bien un lynx du Canada noir qu’un chercheur a surpris en août 2020. Le premier du genre. © J. Stickey, Université de l’Alberta

Les chercheurs rappellent que le mélanismemélanisme -- une mutation génétiquegénétique qui augmente la production de mélaninemélanine, le pigment responsable de la couleurcouleur du pelage --, de manière générale, peut être bénéfique pour l'évolution de l'animal ou lui conférer un désavantage. Dans ce cas, ils penchent plutôt pour la seconde option. La couleur sombre du pelage de ce lynx risquant de rendre plus difficile pour lui, la chasse aux lièvres dans la neige blanche.