Depuis fin septembre, l’activité permanente du Stromboli est un peu plus intense que la normale. Après une explosion majeure le 29 septembre, quelques débordements de lave de courtes durées se sont produits les jours suivants dont un au matin du 9 octobre qui a généré une impressionnante coulée pyroclastique dans la Sciara del Fuoco. La coulée de lave a ensuite atteint la mer et a permis de réaliser de superbes images…

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le volcan Fagradalsfjall est entré en éruption en Islande Le 3 août 2022, le Fagradalsfjall est entré en éruption en Islande à la suite de nombreuses secousses enregistrées tout au long du week-end.

Ce 9 septembre, à 9 h 22 heure locale, un débordement de lave au niveau du cratère nord de Stromboli a fait s'effondrer une partie des produits de l'activité explosive normale consolidés en bordure du cratère. Cet effondrementeffondrement, amplifié par la forte pente de la Sciara deldel Fuoco qui plonge jusqu'à la mer, a généré une coulée pyroclastiquecoulée pyroclastique atteignant la côte en 40 secondes environ, soit une vitessevitesse approximative de près de 100 km/h !

L'impact en mer a produit une vaguevague anormale et remarquée (de 2 cm d'amplitude, ce qui est notable pour les experts) grâce aux marégraphes ultraperformants placés devant la Sciara del Fuoco pour prévenir d'éventuels tsunamistsunamis de plus grande ampleur.

La coulée pyroclastique au matin du 9 octobre. Remarquez que le front de cette nuée ardente se propage sur l’eau sur quelques centaines de mètres. © Laboratorio di Geofisica Sperimentale (LGS)

Séquence de coulées pyroclastiques observée depuis le flanc nord de l’île. Remarquez les explosions secondaires générées par la vaporisation de l’eau de mer au contact des fortes températures des roches composant la nuée ardente (vers 50 secondes notamment).

Cette activité a entraîné la hausse du niveau d'alerte pour le risque volcanique, signifiant une surveillance accrue et une communication à la population de l'île-volcan. En parallèle, l'activité effusive a continué toute la journée d'hier, avec un débitdébit assez important, formant plusieurs bras de coulées qui atteignirent la côte et qui générèrent d'autres coulées pyroclastiques. Cette effusioneffusion perdure encore à cette heure.

La forte pente de la Sciara del Fuoco entraîne l’effritement continu du front de la coulée, formant ces avalanches permanentes jusqu’en mer. © Local Team

Les coulées ont formé un delta de lave en mer.