Le réchauffement climatique, ça se passe aussi en France. Chaque mois, Futura vous propose un point de la situation. © Urbanhearts, Adobe Stock
Planète

Le réchauffement climatique en France : une anomalie de température de -0,5 °C en août 2021

ActualitéClassé sous :Réchauffement climatique , anomalies de températures , précipitations

Depuis le début de l'ère industrielle, notre Planète se réchauffe. Les scientifiques ne cessent de le répéter. Plus 1,2 °C déjà, en moyenne. Et les experts viennent de l'annoncer, l'été 2021 a été le plus chaud jamais enregistré sur l'Europe. Mais, qu'en est-il pour nous ? Comment cela se traduit-il pour la France ? Après un mois de juillet légèrement plus frais que la normale, le mois d'août affiche, lui aussi, une anomalie de température négative.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview avec Jean Jouzel : Le réchauffement climatique est-il soudain ?  Dans une interview, le paléoclimatologue français célèbre Jean Jouzel explique la dynamique du réchauffement climatique. 

Au mois d'août 2021, la température moyenne sur la France métropolitaine a été de 20,0 °C. C'est peu ? Dans nos esprits seulement, d'autant plus que nous venons juste de vivre six étés remarquablement chauds. Mais, dans les faits, cette température n'est que de peu inférieure à la normale - celle calculée sur une période de 30 ans, entre 1981 et 2010, mais nous y reviendrons bientôt dans un sujet dédié. Et finalement, le mois d'août 2021 s'achève en affichant une anomalie de -0,5 °C.

Une fois encore, ce sont le pourtour méditerranéen et la Corse qui font monter cette moyenne. Ailleurs, les maximales ont été, en moyenne, inférieures à la normale de 1 à 3 °C. Sauf en milieu de mois, à l'occasion d'un pic de chaleur. Encore plus particulièrement marqué dans le Sud-Est. Localement, les températures ont alors dépassé les 40 °C.

Météo France rappelle qu'alors que des températures supérieures à 40 °C était rares en France au siècle dernier, elles apparaissent désormais tous les étés depuis 2010 -- sauf en 2014. Dans les Bouches-du-Rhône, il a été enregistré, ce vendredi 13 août 2021, une température de 41,2 °C. C'est 11 °C au-dessus de la normale !

Cette carte montre bien que la grande majorité du pays a connu un mois d’août plus frais que la normale. © Météo France

Des précipitations inégales

Côté précipitations, le début du mois d'août a été agité. Mais les pluies se sont ensuite faites plutôt rares, à l'exception du Nord-Est. Résultat : des cumuls excédentaires de 10 à 60 % sur la région. Ailleurs, des cumuls déficitaires de 30 à 70 %. Et même plus sur certaines zones. Notamment sur la Corse.

Le 24 août, le Var a connu un épisode de fortes précipitations. Localement, les cumuls de pluie ont dépassé les 100 millimètres. Le tout dû à une configuration météorologique tout à fait classique. Pas du tout à un épisode méditerranéen ou cévenol comme on en voit plus couramment à l'automne.

En ce mois d’août 2021, les cumuls de précipitation se situent généralement bien en dessous de la normale. © Météo France

Du côté de l’outremer

La France, c'est aussi des départements et des régions d'outre-mer. Certains dans l'hémisphère Nord -- la Martinique, la Guadeloupe -- et d'autres dans l'hémisphère Sud -- La Réunion, la Guyane et Mayotte -- dans lesquels nous sommes donc toujours en hiver. Les données pour l'outremer ne sont pas diffusées à l'heure où nous publions. En revanche, les informations relatives au mois de juillet 2021 sont désormais disponibles pour la plupart des régions. Sauf toujours pour Mayotte -- dernière mise à jour en février 2021.

Du côté de la Guadeloupe, le mois de juillet dernier a été plutôt chaud -- même très chaud sur les Îles du Nord où le mois se classe en 5e position des mois de juillet les plus chauds depuis 1959 --, avec des températures globalement proches de la normale. Il a aussi été particulièrement sec -- avec un cumul mensuel de 89 mm pour une normale de 130 mm. Et extrêmement venteux.

En Martinique, les températures ont été légèrement supérieures à la normale. Au Lamentin, les thermomètres ont affiché 28,1 °C pour une normale de 27,8 °C. Les précipitations se sont faites discrètes. Le déficit moyen en ce mois de juillet 2021 était de l'ordre de 20 à 30 %.

La Réunion a, quant à elle, enregistré, en juillet 2021, une anomalie de température de +0,5 °C pour une température moyenne de 22,0 °C. Les précipitations ont été excédentaires de 25 % en moyenne.


Vous aimez nos articles et le travail de vulgarisation scientifique réalisé par nos journalistes ? Vous pouvez aujourd'hui nous soutenir en rejoignant nos abonnements sur Patreon !

Deux formules d'abonnement vous sont proposées avec les avantages suivants : 

  •  « Futura sans publicité » : bénéficiez d'un accès garanti sans publicité sur tout le site pour 3,29 €/mois (+TVA). 
  • « Je participe à la vie de Futura » : en plus de l'accès sans publicité, participez à la vie de notre média indépendant (votes, contenu inédit, sondages, etc.) pour 6,29 €/mois (+TVA).
Rejoignez-nous sur Patreon !
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !