Planète

Au temps des dinosaures, microraptor mangeait des oiseaux

ActualitéClassé sous :paléontologie , Microraptor , dinosaure

Que certains dinosaures se nourrissaient d'autres dinosaures n'a rien d'extraordinaire mais la découverte de restes fossilisés d'un oiseau dans l'abdomen d'un microraptor fossile n'est tout de même pas banale.

Une représentation d'artiste d'un microraptor. © Brian Choo

La formation Jehol est une formation géologique mondialement célèbre de la province chinoise du Liaoning, à la frontière avec la Corée du Nord. Cette formation est connue pour son abondance en fossiles du Crétacé, en particulier en spécimens de dinosaures à plumes. C'est en effet en rapport avec le biota de Jehol que l'on a découvert depuis 1996 un certain nombre de fossiles de théropodes à plumes qui ont révolutionné notre connaissance des dinosaures. On peut citer par exemple le Sinosauropteryx.

Des paléontologues chinois viennent de publier dans Pnas un article dans lequel ils exposent leurs travaux concernant un remarquable fossile de microraptor provenant du biota de Jehol.

En haut le fossile de Microraptor gui découvert et en bas le relevé de son squelette. © ZHOU Zhonghe

Rappelons que microraptor, qui signifie « petit voleur », était un genre de petit dromæosauridé du Crétacé inférieur (130 à 125 Ma) avec deux paires d'ailes. Il mesurait de 55 à 77 centimètres du nez au bout de la queue et l'on pense qu'il devait au moins être capable d'effectuer des vols planés. Il possède plusieurs caractéristiques montrant la parenté entre les oiseaux et certains dinosaures.

Un dinosaure arboricole

Son squelette fossilisé fait donc partie des preuves que l'on avance pour démontrer que tous les dinosaures n'ont pas disparu lors de la crise Crétacé-tertiaire, sous l'action conjuguée des éruptions du Deccan et de l'impact de la météorite de Chicxulub, mais que certains subsistent aujourd'hui : ce sont les oiseaux.

En bleu, les restes fossilisés d'un oiseau trouvé dans l'abdomen du fossile de microraptor gui précédent. © ZHOU Zhonghe

Les paléontologues chinois ont donc découvert dans l'abdomen d'un microraptor trouvé dans la formation Jehol les restes fossilisés d'un énantiornithe. Il s'agit d'un représentant d'une sous-classe d'oiseaux préhistoriques à dents qui vivaient au Crétacé et qui ont disparu au moment de la crise KT.

Ce qui est intéressant est que ce type d'oiseau était arboricole, ce qui veut dire que microraptor devait probablement se nourrir de cette proie en la chassant lui aussi dans les arbres. Voilà de quoi apporter de l'eau au moulin de ceux qui pensent que les premiers dromaeosauridés étaient aussi arboricoles.

En tout état de cause, il s'agit de la première preuve directe que des dinosaures non aviens pouvaient se nourrir d'oiseaux. Auparavant, on ne disposait que d'indications indirectes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi