Trouver des fossiles et des os datant de la dernière période glaciaire, cela n’est pas rare, mais lorsqu'il s'agit d'animaux momifiés, c’est exceptionnel. Un caribou et un loup ont ainsi été découverts au Canada en excellent état de conservation. Ils présentent des poils, de la peau et des tissus musculaires.
Cela vous intéressera aussi

Le Yukon est un territoire du nord-ouest du Canada à la frontière avec l'Alaska. À la toute fin du XIXe siècle, il a connu une véritable ruée vers l’or. On y exploite encore quelques mines. Mais ce n'est pas pour avoir extrait quelques grammes du précieux métal que des mineurs de cette région font aujourd'hui sensation. En 2016, certains d'entre eux ont en effet trouvé là des restes d'animaux momifiés très bien conservés : un cariboucaribou, d'une part, et un jeune loup, d'autre part.

La momie de ce jeune loup est spectaculaire.

Des os et des fossilesfossiles datant de la dernière période glaciaire sont régulièrement découverts dans le Yukon. Les carcasses momifiées, en revanche, se révèlent beaucoup plus rares. « À notre connaissance, il s'agit du seul loup momifié datant de la dernière période glaciairepériode glaciaire jamais découvert. Et il est spectaculaire avec ses petites pattes, sa queue et sa lèvre relevée qui laisse apparaître ses dents », s'enthousiasme Grant Zazula, un paléontologuepaléontologue local.

Selon les scientifiques, ces momies auraient entre 50.000 et 80.000 ans. Un âge qui rend à peine croyable leur état de conservation. Car les tissus musculaires, la peau et même la fourrure des deux animaux semblent avoir traversé les âges sans subir les affres du temps. « Ce sont probablement les plus anciens tissus mous momifiés que nous ayons jamais découverts », explique Grant Zazula.

Deux momies ont été retrouvées par des mineurs dans le Yukon (Canada). Ici, celle du jeune loup, qui est la plus complètement conservée. © Gouvernement du Yukon

Deux momies ont été retrouvées par des mineurs dans le Yukon (Canada). Ici, celle du jeune loup, qui est la plus complètement conservée. © Gouvernement du Yukon

Des conditions de conservation favorables

L'état de conservation du jeune loup est tel que le mineur qui l'a découvert a d'abord cru avoir trouvé le corps d'un chienchien récemment mort. Le corps est entier, contrairement à celui du caribou, dont il manque l'arrière-train. Selon les vétérinaires qui ont étudié le jeune loup, celui-ci n'était pas âgé de plus de 8 semaines au moment de sa mort.

Le secret de cette surprenante conservation résiderait -- outre la période glaciaire -- dans la couche de cendres dans laquelle les momies ont été retrouvées. Ces cendres volcaniques datant de quelque 80.000 ans auraient aidé à isoler les restes de ces deux animaux et à les préserver de la décomposition. L'intelligenceintelligence des mineurs, qui ont rapidement contacté les scientifiques, a fait le reste.

Ces pièces sont aujourd'hui exposées au centre culturel Dänojà Zho de Dawson City et elles seront ensuite intégrées à une exposition du Centre d'interprétation Beringia de Whitehorse, capitale du Yukon. Parallèlement, des analyses ADN sont notamment en cours afin d'en apprendre un peu plus sur ces deux animaux, mais aussi sur leur régime alimentaire et, plus largement, sur l'environnement dans lequel ils vivaient.