Planète

Concavenator corcovatus : un dinosaure à plumes... et bossu

ActualitéClassé sous :paléontologie , dinosaure , Concavenator corcovatus

Un squelette presque entier et très bien conservé d'une nouvelle espèce de dinosaure a été retrouvé en Espagne. Concavenator corcovatus possède une bosse dorsale pointue et probablement des plumes sur ses pattes avant. De quoi relancer le débat sur l'origine des plumes.

Le dinosaure Concavenator possède une bosse pointue sur le dos et quelques plumes sur les avant-bras. © Raúl Martín / Nature

Une nouvelle espèce de dinosaure, plutôt originale, vient d'être découverte à La Cierva, dans la province de Cuenca au centre de l'Espagne, sur un plateau semi-aride du nom de Las Hoyas. Ce reptile vivait probablement à l'époque du Crétacé inférieur, c'est-à-dire il y a environ 130 millions d'années, une époque où la région était une zone humide subtropicale.

Les auteurs de la découverte sont des paléontologues espagnols de l'Universidad Nacional de Educacíon a Distancia à Madrid. Baptisé Concavenator corcovatus, l'animal était plutôt impressionnant avec ses 6 mètres de long du nez à la pointe de la queue. Il marchait sur ses pattes arrière, comme le célèbre tyrannosaure, mais serait plus proche du carcharodontosaure (un géant carnivore de 14 à 15 mètres de long) dont il serait l'ancêtre.

Le squelette fossilisé de cet individu est particulièrement bien conservé et presque entier. Une aubaine pour les paléontologues qui ont pu l'étudier sous toutes les coutures. D'après la publication de leurs travaux dans le journal Nature, les résultats de leurs investigations les ont doublement surpris.

Tout d'abord, Concavenator (appelons-le par son petit nom) possède une élongation des neurapophyses de deux vertèbres présacrées. Pour être plus clair, notre dinosaure possédait une bosse sur son dos, due à une excroissance des vertèbres. Bien que des excroissances de ce type aient été découvertes chez d'autres dinosaures (Spinosaurus qui possède une crête sur toute la longueur du dos) ou chez les animaux actuels (vache, bison), la découverte de ce genre de bosse osseuse est une première, puisqu'elle forme une pointe plus qu'un arrondi.

Des plumes aux pattes

Le rôle de cette bosse est pour l'instant un mystère. Les scientifiques se risquent à émettre des hypothèses comme un rôle dans la régulation de la température corporelle (à la manière des oreilles des éléphants) ou dans le stockage d'énergie comme le font les chameaux. Son rôle pouvait aussi se résumer à impressionner les ennemis ou à séduire des femelles.

Une autre découverte est la présence d'aspérités sur les cubitus (os des avant-bras) de Concavenator. Il s'agit de petites bosses qui ressemblent étrangement aux points d'attache des plumes sur les oiseaux actuels. Ce n'est pas la première fois que des preuves de la présence de plumes sont découvertes sur un dinosaure, à l'image de Tianyulong confuciusi ou de Epidexipteryx hui. La nouveauté ici, c'est qu'il s'agit d'un individu appartenant à la famille des Carcharodontosauridae. Or c'est la superfamille des Coelurosauriens qui est soupçonnée d'être l'ancêtre des oiseaux...

D'après les auteurs des travaux, leur découverte relance le débat sur l'origine des plumes (s'il s'agit bien de plumes sur Concavenator). Il se pourrait que ces phanères soient apparus chez les ancêtres communs des Coelurosauriens et des Carcharodontosauridae, les Neotetanurae ce qui remonte au Jurassique moyen (soit entre -175 et -161 millions d'années). Cependant, certains scientifiques soutenaient déjà l'idée de l'apparition des plumes il y a 250 millions d'années... Le mystère reste donc entier !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi