Planète

La Terre vue de l’espace : des rues de nuages sur la Scandinavie

ActualitéClassé sous :météorologie , Astronautique , Terre vue de l’Espace

Envisat nous donne une vue saisissante de formations nuageuses alignées, que les météorologues nomment des rues, installées au nord de l'Europe, au-dessus de la mer de Barents.

Envisat montre ici des rues de nuages, c'est-à-dire des alignements parallèles de cumulus créés par le vent, ainsi que la partie septentrionale de la péninsule scandinave. Longue de 1.850 km et large de 370 à 805 km, c'est la plus grande d’Europe. On distingue la Norvège (en haut et à gauche), la Suède (à gauche du Golfe de Botnie visible en bas au centre) et la Finlande (à droite du Golfe). La Fédération de Russie est visible le long du côté droit.

 Situé à la pointe nord de la Norvège - le plus nordique des pays européens - se trouve le bien nommé Cap Nord, qui est réputé comme un site privilégié pour l'observation des aurores boréales. Les seules terres situées entre le Cap Nord et le Pôle Nord sont les îles Svalbard (dans le coin supérieur gauche).

Appelées Spitzberg en français, les Svalbard forment un archipel dans l'océan Arctique, au nord de l'Europe continentale. C'est ici qu'a été établie l'une des stations de poursuite de l'Esa, qui fournit un soutien opérationnel quotidien aux missions Envisat et ERS-2, et sert de station de réserve pour d'autres missions.

La mer de Barents, qui s'étend au-dessus d'un plateau continental relativement profond, à environ 230 m sous la surface, transparaît par endroits sous une épaisse couverture nuageuse en haut de l'image.

Des nuages étirés par le vent

Les « rues de nuages » (dans le coin supérieur droit) se sont formées en dessus de la mer de Barents dans des conditions particulières de chaleur, d'humidité et de vent. Sur cette image, les masses d'air froid et sec au-dessus des glaces circulent du nord vers le sud. Les nuages, très communs à la limite entre les eaux et les glaces, sont étirés à par la très grande vitesse du vent en bordure de la banquise.

La banquise du Golfe de Botnie, qui est une extension vers le nord de la Mer Baltique (en bas au centre), est en train de se briser en grands blocs. Les eaux du golfe ont un taux de salinité très faible ce qui l'amène à être pris par les glaces jusqu'à cinq mois en hiver.

Cette image a été prise le 5 avril 2009 par la caméra Meris (Medium Resolution Imaging Spectrometer) d'Envisat, en mode « pleine résolution » qui permet de distinguer des détails de 300 m au sol.

Cela vous intéressera aussi