L'éclair ascendant se produit le plus souvent avec des objets pointus et en hauteur, comme des antennes sur les toits des immeubles, ou des sommets montagneux. © Canva
Planète

Phénomène météo extraordinaire : les éclairs qui jaillissent du sol

ActualitéClassé sous :météorologie , orage , nuage orageux

[EN VIDÉO] Kézako : d’où partent les éclairs, du sol ou du ciel ?  Les orages s’accompagnent en général de pluie, d’éclairs et de tonnerre, mais savez-vous d’où part exactement la foudre ? Unisciel et l’Université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, les mystères de ce phénomène. 

Dans certains cas, la foudre peut partir du sol vers le ciel, et donner lieu à un incroyable éclair en forme d'arbre. Il s'agit de la foudre ascendante, un phénomène rarement photographié.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, les éclairs peuvent aussi bien partir du nuage vers le sol, que du sol vers le nuage. La formation de la foudre est encore sujette à beaucoup de mystères, et la foudre ascendante est étudiée depuis peu : il aura fallu attendre le développement de la photographie et la multiplication des chasseurs d'orages pour que de réelles études soient mise en place. Le scientifique et chasseur d'orages américain Tom A. Warner a récemment fait de nouvelles découvertes sur le phénomène de foudre ascendante grâce, justement, à ses clichés : sur les 776 photos de foudre qu'il a capturées, 41 montrent des éclairs ascendants.

Ses photos et vidéos au ralenti ont permis de mettre en lumière le fait que la foudre ascendante se produit quasiment à chaque fois grâce à la présence d'un éclair nuage-sol positif à proximité. La foudre positive est la plus dangereuse car elle n'a pas, ou presque pas de ramification (contrairement à la foudre négative), toute sa puissance est donc dirigée vers le même endroit. Elle ne représente que 10 % des éclairs, et dans certains cas, elle est donc accompagnée à proximité d'un autre éclair qui part du sol vers le ciel.

Les plus hauts immeubles et sommets montagneux sont des points de départ  

Le changement de champ électrique causé par l'éclair nuage-sol positif est à l'origine d'un traceur sur un pic ou sommet à proximité. Le traceur est une charge électrique assez faible qui avance vers une zone de charge opposée, créant un canal ionisé. L'électricité de l'orage déclenche en général une charge négative (invisible pour nous) en direction du sol. Les objets présents au sol présentent le plus souvent de leur côté une charge positive, et comme les contraires s'attirent, l'objet au bord d'être foudroyé envoie un traceur. Quand les deux traceurs se rencontrent, celui de l'objet et celui du nuage, une décharge de retour se manifeste du sol vers le ciel : il s'agit de l'éclair ascendant.

Le phénomène se produit le plus souvent avec des objets pointus et en hauteur, comme des antennes sur les toits des immeubles, ou encore des sommets montagneux. Lors de sa montée vers le nuage, l'éclair se ramifie en plusieurs branches, d'où cette forme spectaculaire d'arbre. Les éclairs ascendants se propagent à une vitesse de 40 à 70 km/s au début de leur formation près du sol, puis 500 à 1.000 km/s en altitude. La vitesse de formation des éclairs ascendants est telle qu'elle ne permet bien souvent pas à l'observateur de réaliser qu'il vient de voir un éclair partant du sol. C'est en général en regardant ses photos ou vidéos au ralenti qu'il s'en rend compte.

Des éclairs ascendants également possibles lors des orages de neige

Parmi les éclairs ascendants, on retrouve également les deux catégories, le positif et le négatif. Les découvertes de Tom A. Warner ont aussi permis de montrer que les éclairs ascendants pouvaient se produire lors des orages de neige, un phénomène particulièrement rare : dans ce cas précis, l'éclair qui part du sol vers le nuage se formerait même sans l'aide d'un premier éclair nuage-sol positif.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !