Landsat 8 a observé un épais panache de cendres du volcan japonais Aso le 13 janvier 2015. © Nasa Earth Observatory
Planète

Le plus grand volcan du Japon, le mont Aso, crache des nuées ardentes mortelles

ActualitéClassé sous :Eruption , Volcan , Japon

[EN VIDÉO] Interview : quels sont les différents types d’éruptions volcaniques ?  Les éruptions volcaniques font sans doute partie des catastrophes naturelles les plus destructrices et les plus spectaculaires. Elles ont lieu toute l’année et presque en permanence sur diverses régions du globe. Futura-Sciences a rencontré Jacques-Marie Bardintzeff, docteur en volcanologie, afin qu’il nous explique comment se déroulent ces éruptions. 

Le mont Aso dans la région de Kyushu au Japon est entré en éruption ce 20 octobre 2021 à 11 h 43 heure locale. D'impressionnantes coulées pyroclastiques ont été émises à plus d'un kilomètre du cratère.

Impossible de ne pas penser à Katia et Maurice Krafft en découvrant les coulées pyroclastiques et les panaches de cendre qui s'élèvent en ce moment du mont Aso situé sur Kyūshū, la plus au sud-ouest des îles principales du Japon, bien connue pour ses volcans en activité. Rappelons que le 3 juin 1991, les deux volcanologues français - à l'origine de bien des vocations avec Haroun Tazieff - trouvaient la mort avec une quarantaine de personnes dans une nuée ardente sur les flancs du mont Unzen, situé là aussi sur Kyūshū. Heureusement il n'y a, semble-t-il, pas de mort à déplorer pour le moment avec l'Aso, même si les images qui deviennent virales dans le « village global » (selon l'expression que l'on doit au philosophe et sociologue des médias canadien Marshall McLuhan) montrent clairement que des touristes étaient proches des coulées pyroclastiques.

Les télévisions japonaises rivalisent pour couvrir l'éruption de l'Aso. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en japonais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © ANNnewsCH

Rappelons également que le mont Aso, qui n'est qu'à 75 kilomètres à l'est du mont Unzen, est le plus vaste des volcans du Japon et que lui est associé une des plus vastes caldeiras du monde avec une quinzaine de cônes volcaniques répartis sur une région dont la taille est de 25 sur 18 kilomètres environ. C'est un volcan actif dont la dernière éruption remontait à 2019.

Des volcans gris sur la Ceinture de feu du Pacifique

Contrairement aux éruptions des volcans dits « rouge », selon la terminologie favorite des Krafft, qui sont par exemple associées à des points chauds comme c'est le cas pour les éruptions de l’île de La Palma aux Canaries et du Geldingadalur en Islande, avec l'Aso et l'Unzen - des volcans « gris » -, les dangers sont très grands. En effet, les nuées ardentes grises émises se déplacent à des vitesses comprises entre 200 et 600 km/h. Leurs températures sont certes plus faibles que celles des coulées de lave rouge beaucoup plus lentes, quelques centaines de degrés au lieu d'un millier de degrés, mais il est clairement impossible d'y échapper, même en voiture, si l'on est sur leur passage.

Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en japonais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Tokyo Broadcasting System

Le Japon est sur la fameuse Ceinture de feu du Pacifique. Sa géologie est complexe mais l'on peut dire qu'il s'agit d'un arc insulaire volcanique, édifié sur un socle ancien de type asiatique, détaché de son continent originel. En plus clair mais là aussi en simplifiant, il est le produit de la subduction des plaques Pacifiques et des Philippines sous la plaque eurasienne, subduction ayant entraîné la séparation de l'actuel Japon de cette plaque. Le volcanisme produit par ce genre de géodynamique ressemble à celui des Andes ou du volcan la Soufrière à Saint-Vincent et produit donc des magmas visqueux qui donnent des laves qui le sont tout autant et par conséquent explosives en surface.

Le mont Aso est très touristique, comme on peut le voir sur ces images datant d'avant 2016. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © allthegoodies Travel

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !