Planète

Dinosaures : un nouveau cousin du Tricératops a été découvert

ActualitéClassé sous :dinosaure , Formation d'Oldman , Crétacé

La découverte au Canada en 2011 des restes fossilisés de Wendiceratops pinhornensis va permettre de mieux comprendre quand et comment sont apparues les cornes chez les cératopsiens, et bien sûr leur paléobiologie. La nouvelle espèce découverte est la plus ancienne à posséder une corne nasale dans cette surperfamille de dinosaures dont le plus célèbre représentant était le Tricératops.

Wendiceratops pinhornensis a été nommé en l'honneur de Wendy Sloboda, une chasseuse de fossiles canadienne bien connue ayant mis au jour des centaines de fossiles importants ces 30 dernières années. Passionnée depuis son adolescence par les dinosaures, cette paléontologue amateur avait déjà découvert en 1987 le premier site de nidification de dinosaures au Canada, avec des œufs qui contenaient des embryons de dinosaures fossilisés. © Danielle Dufault

Comme le démontre le film Jurassic World, les Tricératops fascinent les amateurs de dinosaures. Ces grands animaux vivaient pendant le Crétacé et ils font partie des Ceratopsia ou cératopsiens (« visages cornus »), une superfamille éteinte de dinosaures herbivores qui a proliféré en Asie et en Amérique du Nord. Parmi les cératopsiens les plus connus, figurent les genres PsittacosaurusProtoceratopsTorosaurusCentrosaurusStyracosaurus et Pachyrhinosaurus. Depuis longtemps, les paléontologues cherchent à dresser l'arbre phylogénétique de ce groupe et notamment à comprendre comment et pourquoi sont apparues les cornes emblématiques des Tricératops. Un groupe de chercheurs canadiens vient de faire état à ce sujet d'une intéressante découverte. Elle est exposée dans un article de la célèbre revue Plos One.

Les paléontologues y annoncent la découverte d'une nouvelle espèce de cératopsien qui vivaient il y a au moins 79 millions d'années. Plus de 200 os fossilisés appartenant à ce qui semble être les restes de trois adultes et un individu plus jeune ont été trouvés dans un site faisant partie de la formation d'Oldman. C'est une formation géologique du Crétacé supérieur du sud de la province de l'Alberta au Canada, connue pour ses nombreux fossiles de dinosaures bien conservés. Le site lui-même se trouve de nos jours dans une « Réserve de pâturage provinciale » (Provincial Grazing Reserve en anglais), celle de Pinhorn.

Une vidéo de présentation de la découverte de Wendiceratops pinhornensis. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle avec deux barres horizontales en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître, si ce n'est pas déjà le cas. En cliquant ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, vous devriez voir l'expression « Traduire les sous-titres ». Cliquez pour faire apparaître le menu du choix de la langue, choisissez « français », puis cliquez sur « OK » © YouTube, The Cleveland Museum of Natural History

La plus ancienne trace d'une corne nasale chez un cératopsien

Comme les premiers fossiles de ces animaux ont été découverts en 2011 par une talentueuse chasseuse d'os de dinosaures, Wendy Sloboda, la nouvelle espèce a été baptisée en son honneur Wendiceratops pinhornensis. David Evans, un paléontologue au Musée royal de l'Ontario dit de la jeune femme, aujourd'hui photographe professionnelle, qu'« elle est tout simplement une légende en Alberta. Elle fait partie des meilleurs chasseurs de dinosaures du monde ». Et le co-auteur de l'article paru dans Plos One d'ajouter : « Elle a vraiment un sixième sens pour trouver de bons spécimens ».

L'étude des os de son squelette a révélé que l'animal à l'âge adulte devait peser presque deux tonnes et être long d'environ 6 mètres. Il se signale par l'existence d'une collerette ornée de petites cornes en forme de crochets mais surtout par une corne nasale qui évoque celles des Tricératops. C'est le plus ancien témoignage d'une telle corne chez les cératopsiens. Elle semble être apparue à deux reprises dans la famille de Cératopsidés, à la fois dans la sous-famille des Centrosaurinés à laquelle appartient Wendiceratops pinhornensis et dans celle des Chasmosaurinés à laquelle appartiennent les Tricératops.

Cela vous intéressera aussi