Planète

Des preuves tangibles du réchauffement climatique

ActualitéClassé sous :climatologie , Réchauffement

-

Munich (Bavière). "A tous ceux qui douteraient encore de la réalite du changement climatique". Telle aurait pu s'intituler la conclusion de l'étude menée par le Dr. Annette Menzel, du département d'écologie de l'Université Technique de Munich.

Des preuves tangibles du réchauffement climatique

Cette étude montre l'ampleur du changement en cours. Sous l'influence de la hausse des températures, des écosystemes entiers subissent des modifications. Des especes animales (ex: certains papillons, certains oiseaux) colonisent des territoires nouveaux situés à des latitudes et/ou des altitudes de plus en plus élevées, là où il y a de celà quelques décennies encore des températures trop fraiches les auraient condamnés à une mort certaine.

Le même phénomene est observé chez les représentants du règne végétal, quoique avec une cinétique moindre. Bien d'autres indices trahissant l'influence du réchauffement climatique ont été étudiés à la loupe. Ainsi, les chercheurs groupés autour du Dr. Menzel ont-ils constaté que les plantes à fleurs d'Amérique du Nord et d'Europe fleurissent de plus en plus tôt, ayant gagné 3,8 jours par décennie durant les cinquante dernières années. Les papillons et les oiseaux migrateurs ne sont pas en reste, les premiers éclosant 3,2 jours/décennie plus tôt, les seconds avançant le retour de leurs quartiers d'hivers de 4,4 jours/décennie. L'ensemble de l'étude du Dr. Menzel est parue dans l'édition du mois de mars de la prestigieuse revue Nature.

Cela vous intéressera aussi