Planète

Fonte rapide des glaciers de l'Alaska

ActualitéClassé sous :climatologie

-

Les glaciers de l'Alaska ont fondu, durant les cinq dernières années, à un rythme deux fois plus rapide que pendant les quatre décennies précédentes, selon une étude américaine.

Or, de toutes les régions prises dans les glaces, la région qui contribue le plus fortement à l'augmentation du niveau de la mer est celle des glaciers de l'Alaska. Cette contribution aurait été de plus de 9 % sur les 50 dernières années, d'après les recherches menées par Anthony Arendt et ses collègues de l'Université d'Alaska. En valeur absolue, les glaciers de l'Alaska ont engendré une élévation du niveau de la mer de 0,14 millimètres par an.

Comprendre et être apte à prédire l'élévation du niveau de la mer est important. En effet, de petits changements de niveau peuvent causer de vastes incursions d'eau sur les côtes. Un commission composée de scientifiques et travaillant pour le compte des Nations Unies sur les effets du réchauffement global, avait calculé une augmentation du niveau de la mer comprise entre 7,62 et 76,2 centimètres au cours de ce siècle. Mais le fait que les glaciers de l'Alaska fondent plus vite que prévu pourrait amener à revoir les prévisions à la hausse.

Il a fallu que le climat change pour que la fonte des glaciers de l'Alaska se produise, précise Arendt. Les conséquences du changement climatique global sont importantes pour chacun, ajoute-t-il. Et il est possible selon lui que la cause en soit l'activité humaine. Cette dernière a affecté la composition chimique de l'atmosphère avec l'émission de gaz à effets de serre. Le fait que ces gaz piègent la chaleur est incontesté, mais des incertitudes demeurent sur la façon précise dont la Terre réagit à ceux-ci.

L'étude est publiée dans la revue Science du 19 juillet 2002.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi