Planète

Une fuite de pétrole sans précédent en Alaska

ActualitéClassé sous :Terre , marée noire , oléoduc

  Suite à la rupture d'un oléoduc en Alaska, plus d'un million de litres de pétrole se sont déversés dans la toundra. Selon les autorités, cette pollution est d'ores et déjà l'une des plus catastrophiques qu'ait jamais connu l'état américain...

L'Exxon Valdez, à l'origine de l'une des pires marées noires de l'histoire (Crédits : NOAA)
Suite à la rupture d'un oléoduc en Alaska, ce sont près d'un million de litres de brut qui se sont déversés dans la toundra

La rupture de l'oléoduc a été découverte le 2 Mars par un employé de BP (British Petroleum). Elle s'est produite dans le champ pétrolier de Prudhoe Bay, à 1 000 kilomètres au nord d'Anchorage, et serait due à l'érosion du métal.

L'olédoduc Transalaska, qui s'étend sur 1 270 kilomètres et relie la côte arctique à la côte occidentale de l'Alaska, draine chaque jour 1.7 million de barils de brut et les achemine jusqu'au port de Valdez, plus au sud.

La semaine dernière, la fuite était estimée à 200 000 litres de brut, mais le constat s'est largement alourdi depuis : à l'heure où vous lisez ces lignes, ce sont entre 760 000 et un million de litres de pétrole qui se sont écoulés sur une surface de 0.77 hectare, couverte par un lac gelé et de la toundra enneigée.

Selon le département de l'environnement, la réparation est retardée par les conditions extrêmes qui règnent dans cette partie de l'Etat (le mercure y affiche actuellement - 30 degrés Celsius). Son porte-parole a également précisé que « la priorité reste de récupérer le pétrole et de collecter la neige souillée, afin de s'assurer que la toundra ne soit pas contaminée. » Pour l'heure, l'oléoduc a été fermé, et le nettoyage est en cours.

Cette pollution est l'une des plus catastrophiques que l'Alaska ait jamais connue. Mais la palme revient encore au navire pétrolier Exxon Valdez qui, en 1989, avait déversé près de 42 millions de litres de pétrole dans l'océan, et avait ainsi engendré l'une des pires marées noires de l'histoire...

Cela vous intéressera aussi