Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : existe-t-il une température maximale ? Puisqu’il existe une température minimale qui représente l’immobilité presque absolue des atomes ou des molécules (-273,15 °C), l'impossibilité de dépasser la vitesse de la lumière impose-t-elle une température maximale ? Dans le cadre de sa série de vidéos Questions d’experts sur la physique et l’astrophysique, l’éditeur De Boeck a interrogé José-Philippe Pérez, professeur émérite à l’Université de Toulouse, afin qu’il réponde à cette question.

Le degré Celsius -- dont le symbole est °C -- correspond à une unité d'échelle de température dont le nom n'a été adopté par la Conférence générale des poids et mesures qu'en 1948. Cette unité est dérivée du Système international d'unités (SI) pour lequel l'unité de mesure de la température thermodynamiquetempérature thermodynamique reste le KelvinKelvin (K).

Le degré Celsius doit son nom au physicienphysicien suédois Anders Celsius. C'est en effet lui qui a imaginé l'échelle de températures relatives connue sous le nom d'échelle de température centigrade. En 1741 toutefois, son thermomètre indiquait 0 lorsque l'eau entrait en ébullition et 100 lorsqu'elle se solidifiait. Une surprenante échelle descendante donc. Et ce n'est qu'après son décès, deux ou trois années plus tard, que cette échelle a pris sa forme actuelle ascendante. Le tout se jouant à pression atmosphériquepression atmosphérique normale, la température de la glace fondante y est fixée à 0 et la température d'ébullition de l'eau à 100.

La glace fond à 0 °C. © JarkkoManty, Pixabay, CC0 Creative Commons
La glace fond à 0 °C. © JarkkoManty, Pixabay, CC0 Creative Commons

Degrés Celsius et kelvins

Même si la différence est infime -- elle se joue à quelque 1/4.000 --, l'échelle centigrade et l'échelle Celsius diffèrent légèrement. Le degré Celsius, en effet, est défini par un seul point fixe de 0 °C à 273,15 K. Bien que les deux échelles de température ne soient, dans l'absolu, pas équivalentes, les différences de température entre Celsius et kelvins, elles, sont bien équivalentes. Ainsi une différence de température de 10 °C est égale à une différence de température de 10 K.

Les degrés Celsius sont adoptés par la plupart des pays du monde comme unité de mesure de la température au quotidien. Lorsque l'on parle de limiter le réchauffement climatique à 1,5 voire 2°, il est bien question de degrés Celsius. Et ce même si font notamment exception, les États-Unis qui dans la vie quotidienne utilisent l'échelle Fahrenheit (°F). Celle-ci est reliée à la température en degré Celsius par la formule suivante :

T (°F) = (9/5) T (°C) + 32