La seiche commune, ou Sepia officinalis, fait partie de l'ordre des sépiides. © aquapix, Adobe Stock
Planète

Les seiches ne perdent pas la mémoire en vieillissant

ActualitéClassé sous :céphalopode décapode , mémoire , céphalopode

Ce n'est un secret pour personne qu'en vieillissant notre santé physique et notre mémoire se dégradent naturellement. Mais dans le cadre d'une étude sur les seiches, une équipe de chercheurs a découvert que même à un âge avancé, ces animaux ne montraient aucune difficulté à se souvenir des choses.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Les langues étrangères sont bonnes pour la mémoire  Parler plusieurs langues présente de nombreux avantages pour le cerveau et préserve l'état mental lors du vieillissement. 

La découverte faite par les chercheurs des Universités de Cambridge, du Laboratoire de Biologie Marine de Woods Hole au Massachusetts et de l'Université de Caen-Normandie est une première : chez les seiches, les souvenirs d'événements spécifiques ne se détériorent pas avec l’âge

Dans l'étude dont les résultats ont été publiés dans Proceedings of the Royal Society B, les scientifiques ont mené des expériences sur la mémoire de 24 seiches communes, ou Sepia officinalis. Le groupe était divisé en deux : une partie avait entre 10 et 12 mois, équivalent à de jeunes adultes, et l'autre était âgée de 22-24 mois, approchant de la fin de vie. D'abord, les individus ont été entraînés à s'approcher d'un signal visuel. Ensuite, les scientifiques ont mené des tests pour déterminer si les seiches plus vieilles arrivaient à efficacement utiliser leur mémoire pour se rappeler et prédire quand et où trouver différents types de nourriture. Pour s'assurer que les seiches n'utilisaient pas juste leurs capacités d'apprentissage, les scientifiques variaient l'endroit d'alimentation tous les jours. Ainsi, ils ont trouvé que peu importe l'âge des seiches, elles arrivaient toutes à se rappeler des informations telles que le temps écoulé depuis le repas précédent et sa localisation.

Une des seiches communes utilisées pour les expériences dans un aquarium. © Dr Alexandra Schnell

Différentes catégories de mémoire

Il existe différents types de mémoire : celle dite épisodique et celle dont il est question dans cette étude qui contient des souvenirs situés dans un contexte spatial et temporel ; chez les humains, elle se dégrade avec l'âge. Un autre type est dit sémantique, et il fait référence à des connaissances générales, des faits et des concepts qui ont été appris avec le temps, dont nous nous souvenons pour toujours. Grâce à cette étude, les scientifiques ont pu déterminer qu'à la différence des humains, la mémoire épisodique des seiches ne se dégrade pas avec le temps. Leur âge n'influençait pas non plus leur mémoire sémantique négativement. 

Les seiches ont une mémoire épisodique, car elles se souviennent de ce qu'elles ont mangé, où et quand - cela avait été déterminé dans une précédente étude. D'après le Docteur Alexandra Schnell, auteure principale de l'étude, dans la nature cette faculté permettrait aux seiches de se souvenir de leurs partenaires sexuels pour ne pas s’accoupler plusieurs fois avec les mêmes, ce qui serait une perte de temps et d'énergie. Grâce à leur mémoire, elles maximisent la répartition de leurs gènes en s'accouplant avec autant de partenaires différents que possible.

Les seiches et le fonctionnement de leur cerveau sont bien sûr difficilement comparables au nôtre ou à celui des mammifères de manière générale. Elles ne possèdent pas d’hippocampe, mais ont à la place un lobe vertical qui joue un rôle tout aussi important pour la mémoire. Cette étude démontre que les seiches peuvent être un modèle intéressant pour la recherche sur le déclin de la mémoire, et comment le combattre, bien qu'il reste une conséquence inévitable du processus de vieillissement. 

---

Le rendez-vous audio de l'intelligence animale ! À retrouver toutes les deux semaines.

---

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !