À l’âge adulte, une baleine à bosse peut peser jusqu’à 36 tonnes et mesure entre 15 et 20 mètres. Des données confirmées par les drones utilisés par les chercheurs de l’université d’Hawaï dans leur projet d’évaluation des comportements maternels chez les femelles baleines à bosse. © Catmando, Adobe Stock
Planète

Belles et émouvantes images d’une baleine à bosse allaitant son petit

ActualitéClassé sous :baleine , baleine à bosse , Allaitement

Tous les ans, des milliers de baleines à bosse viennent se reproduire dans les eaux chaudes qui bordent Hawaï. En février dernier, des chercheurs ont eu le bonheur de surprendre quelques jeunes spécimens en train de téter leur mère. Une vidéo exceptionnelle !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 1.500 dauphins jouent avec un bébé baleine à bosse  Filmée par un drone, cette scène étonnante montre une rencontre mal expliquée entre un grand groupe de dauphins (environ 1.500) et une baleine à bosse accompagnée de son baleineau, au large des côtes californiennes, dans la baie de Monterey. Nageant tout près des grands cétacés, les dauphins les éclaboussent. La baleine, peut-être gênée, plonge, suivie de son baleineau, et les dauphins surfent sur les vagues comme ils le font à proximité des bateaux. 

L'allaitement, c'est l'une des caractéristiques des mammifères. Et il semblerait que la femelle orang-outan soit celle qui allaite le plus longtemps ses petits. Jusqu'à huit ans ! Un comportement pas toujours simple à observer. Surtout chez les mammifères marins. Mais des chercheurs de l'université d'Hawaï (États-Unis) dévoilent aujourd'hui des images aussi émouvantes qu'intéressantes de la manière dont les femelles baleines à bosse nourrissent et prennent soin de leurs petits.

Les scènes se jouent dans un site de reproduction bien connu, du côté de Maui. En février dernier, les chercheurs ont déployé sur sept jeunes baleines à bosse, des balises à ventouse non invasives. Des balises équipées d'enregistreurs, de capteurs de profondeurs ou encore d'accéléromètres. De quoi récupérer des données utiles en matière de mouvements et de schémas respiratoires.

Des images rares

Mais ce sont finalement les caméras intégrées qui ont offert aux scientifiques le plus émouvant des spectacles. Celui de jeunes baleines se régalant du lait produit par les glandes nourricières de leurs mères. Des images qui devraient permettre aux chercheurs de mieux évaluer la fréquence et la durée de l'allaitement chez la baleine à bosse.

« Ces images sont rares », commente Lars Bejder, directeur du Marine Mammal Research Program de l'université d'Hawaï dans un communiqué. Il y a quelques mois, c'est déjà son équipe qui avait filmé, comme jamais auparavant, les filets de bulles que les mêmes baleines à bosse utilisent pour piéger leurs proies.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !