Maison

Isolation des combles perdus et aménagés

Question/RéponseClassé sous :Thermique , isolation , toiture
Isoler la toiture par les combles perdus et les combles aménagés. © Charpenterie Traditionnelle Hamlet

La toiture est responsable des plus grandes déperditions de chaleur, c'est donc le premier élément à isoler si l'on veut faire des économies d'énergie. Pour une bonne isolation des combles perdus et aménagés, il faut prendre en compte les caractéristiques des isolants.

Épaisseurs minimales conseillées des isolants

Tous les isolants du commerce présentent de bonnes ou assez bonnes performances en hiver. Les tableaux présentés ci-dessous indiquent les épaisseurs minimales conseillées et qui correspondent à une résistance thermique de 6 K/W. Quelques précisions :

  • les laines minérales en flocon indiquées ici correspondent aux produits à insuffler mécaniquement ;
  • le prix indicatif au m2 en euros TTC correspond aux épaisseurs conseillées, fourniture seule, pour les isolants hors produits "1er prix" ;
  • ces épaisseurs sont théoriques et peuvent ne pas être disponibles dans le commerce, sauf pour les isolants en vrac ;
  • la note de confort d'été indique l'aptitude de l'isolation des combles à garder la maison fraîche en été sans climatisation (et son étage s'il s'agit de combles habités).

L'isolation thermique des combles perdus

Pour les combles perdus, les isolants en vrac permettent une pose facile et se logent dans tous les interstices, évitant ainsi les ponts thermiques. Cependant, comme les isolants en vrac sont généralement légers, il est préférable de largement dimensionner leurs épaisseurs pour éviter les surchauffes d'été.

Tableau des épaisseurs minimales conseillées pour les isolants en ouate de cellulose, laine de roche en vrac et perlite expansée. © id Maison

L'isolation thermique des combles aménageables

Pour les combles habités, l'isolant peut se placer entre les chevrons (cas le plus fréquent) mais aussi en dessous ou au-dessus des chevrons. La qualité de la pose est ici très importante. L'institut de physique du bâtiment de Stuttgart a mis en évidence qu'une "fuite" d'1millimètre sur 1 mètre entre deux isolants ou entre l'isolant et le chevron, divise par 5 sa résistance thermique réelle ! Puisqu'il s'agit ici de comparer la qualité des matériaux et non celle de la pose, nous n'avons pas tenu compte des "fuites".

Nous allons voir, comme dans le cas précédent, que les isolants légers en rouleau sont à éviter pour garder l'étage frais l'été.

Tableau des épaisseurs minimales conseillées pour les isolants en polystyrène expansé, laine de verre ou roche en rouleau, laine de chanvre en rouleau, polystyrène extrudé, laine de bois, laine de roche pour sol et polyuréthane. (1 : Les valeurs correspondent à la composition suivante : 8 cm de plaques Steico© Therm sous-chevrons + 12,9 cm de plaques Steico© Flex entre chevrons + lame d'air + pare-pluie Steico© Universal 18mm.) © id Maison

Conclusion de la comparaison des isolants

Cette comparaison montre nettement que le confort d'été n'est pas pris en compte dans la réglementation actuelle et, de fait, par les isolants courants. La densité des isolants, pourtant essentielle en été, n'est pas connue de la plupart des revendeurs et n'apparaît presque jamais dans les documentations "grand public".

Les isolants les plus couramment utilisés pour les combles (isolants synthétiques, laines minérales légères) sont peu performants pour se prémunir de la chaleur estivale, ce qui conduit, pour obtenir un bon confort d'été, à de très fortes épaisseurs (au moins 40 centimètres pour le polystyrène expansé, une épaisseur impossible à placer entre chevrons) ou à des prix prohibitifs (pour le polyuréthane notamment).

D'un point de vue pratique, le confort d'été est à prendre en compte impérativement pour toutes les régions touchées par la canicule de l'été 2003.

Pour en savoir plus sur l'isolation de la toiture, consultez notre dossier complet. Tous les conseils pour réaliser une bonne isolation thermique des combles sur Ideesmaison.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi